Vous-êtes ici: AccueilWallOpinionsArticles2021 03 13Article 579595

xxxxxxxxxxx of Saturday, 13 March 2021

Source: Said Penda

Et si Alain Foka avait succombé à la tentation du populisme - Said Penda

'Et si Alain Foka avait succombé à la tentation du populisme'. C'est le titre d'une analyse que je publierai incessamment sur toutes mes plateformes numériques: Facebook, Twitter, YouTube, etc.

Extrait: 'S’il veut être cohérent avec son nouveau rôle de dénonciateur du fantasmé grand complot occidental contre l’Afrique et de vaillant guerrier qui combat le grand méchant Blanc, Alain Foka démissionnerait de RFI.

Il quitterait la France pour s’installer dans un pays africain, d’où il travaillerait pour un média africain. A ce moment-là seulement, nous pourrons le prendre au sérieux dans ce nouveau rôle. On remarquera que nos ayatollahs d’une forme de racisme antiblancs vivent souvent en Occident et possèdent, pour certains, la nationalité de ces pays.

Claudy Siarr n’a pas renoncé à sa nationalité française ; nathaly yamb est Suissesse ; kémi séba a brûlé un billet de Franc CFA, mais pas son passeport français. Lorsque le bouffon Rémy Ngono a fui la dictature de paul biya, c’est en France qu’il s’est réfugié, pas dans un pays africain (...)

Alain Foka c’est, en Afrique francophone, un label que nous nous devons tous de protéger. Ma présente sortie participe donc de cette volonté de préserver la marque Alain Foka".
Ce qui est vrai, est vrai !

Nota: dimanche 14/03/21, insha Allah, je publie une chronique: Qui a tué Hambak? cette Afrique du bouc-émissaire, je ne la revendique pas.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter