Vous-êtes ici: AccueilWallOpinionsArticles2019 10 19Article 474315

Opinions of Saturday, 19 October 2019

Journaliste: Martin Tajo

Eseka: la grande magouille ou la corruption sur le sang des Camerounais

Il y´a de cela 3 ans que le train de la compagnie Camrail (Bolloré) a déraillé à Éseka, au Cameroun, tuant environ 79 personnes (chiffres officiels). Suite à ce drame, l´État Camerounais a mis sur pied une commission d´enquête. Laquelle a choisi, sur appel d´offre, un Cabinet d´expertise français appelé Cerutti S.A

En 2018, l´entreprise Camrail a été coupable à l´issue d´un procès. Son Directeur général a été condamné à 6 mois de prison avec sursis. Les magistrats ne disposaient que d´un seul rapport d´étape du Cabinet Cerutti et des rapports d´experts camerounais contestés par la Camrail.

Aujourd´hui, ce cabinet, Cerutti S.A, adresse une correspondance à Mr Paul Biya. Dans la lettre, il explique s´être rendu compte récemment que son rapport sur l´accident, qui fait exactement 70 pages et date de 2017, n´est jamais parvenu aux magistrats et aux conseils des victimes.

La vérité va sortir