Vous-êtes ici: AccueilWallOpinionsArticles2020 06 24Article 522736

Opinions of Wednesday, 24 June 2020

Journaliste: Me Henri Thierry Atangana

‘Ernest Obama nous a tous sacrifié la poule aux œufs d'or’


Pandémie Coronavirus au Cameroun : Lisez toute l’actualité ici →

Il n'y a pas que Dieu qui soit bon. Très bon. Il y a des hommes qu'il a créé à son image. Des bienfaiteurs, des hommes généreux, des altruistes légendaires. Dans ce registre des hommes donneurs, figure une personne. Une personnalité. Jean Pierre Amougou Belinga.

Un homme qui a su bâtir dans la difficulté,dans la précarité sa fortune. Un gentleman qui pendant son ascension, a su prêter une attention particulière aux autres. A ses frères, ses sœurs, ses amis et connaissances, à ses collaborateurs et très proches collaborateurs.


Un homme qui sait faire confiance. Qui sait donner à tous, une opportunité. Des chances de vie et de survie. Un généreux parfois incompris.


Un père de famille qui fait tellement confiance qu'il dort la porte de sa chambre, ouverte. Une belle preuve qu'il n'a vraiment peur de rien. C'est sous la protection de ces ancêtres et du très haut, qu'il monte brique après brique toutes ses entreprises. Sa majesté, comme le veut la tradition aime ses sujets, la très bonne compagnie. A certains, le monarque a toujours donné sans retenue. Ceux qui sont proches de l'homme en témoignent. C'est ainsi qu'il en a choisi quelques-uns pour l'accompagner dans sa lourde et délicate mission. Et parmi ses proches collaborateurs, des jeunes dynamiques, a l'avenir prometteur.


Des hommes et des femmes dont les familles ne payent que 50% de frais universitaires. Il faut être un altruiste légendaire pour accorder de telles faveurs. Des crédits bancaires à tout son personnel, et à plus de 600 autres camerounais pour un montant global de 15 milliards de francs CFA. Il faut être Jean Pierre Amougou Belinga pour le faire. Pour mettre à disposition des démunis un fonds spécial de 100 millions géré par un haut magistrat.

La dernière actualité en date, ce sont les 60 millions offerts à Mgr. Samuel Kleda pour soigner nos frères Camerounais atteints de Covid-19. C'est ce grand batisseur, cet infatigable investisseur qui vient de racheter à 6 milliards Télé sud en dehors de l'appui du président Obiang et du président Paul Biya. Tout ces projets concrets et à venir pour offrir de l'emploi bien rétribué à la jeunesse.


Pour réussir de tels projets, ils faut des hommes d'honneurs, des hommes de confiance. Et ce grand manager a fait confiance à un qui l'a trahit. Pas une fois. Pas deux fois. Pas trois fois. Pas quatre fois. Comment devant de tels faits suicidaires à la limite, on peut être aussi tolérant? Jean Pierre Amougou Belinga l'a été. Il aurait pu limoger Obama quand il l'a envoyé à la Cnps où il sait fait taper un salaire de consultant de 10 millions de francs CFA. La même chose s'est produite à l'Anor où son Pdg est membre du conseil d'administration.


Allez jusqu'à mêler un chef d'Etat étranger dans une imposture, la résurrection de Paul Biya qui resterait insensible, n'est pas si loin de la boulimie du pouvoir. Mêler son proche collaborateur avec qui son PDG a des rapports cordiaux est la goutte d'eau qui a fait déborder le vase. Ce sont là quelques faits et méfaits qu'une âme, bien que sensible, ne saurait tolérer. Moins encore pardonner. Obama a saigné le cœur d'un grand homme. Respectueux. Respectable.


Sortir le couteau du fourreau n'a été que la légitime défense. Et face à cette haute trahison rien ne sera plus comme avant. Obama nous a tous sacrifié la poule aux oeufs d'or. Chacun, désormais, mangera à la sueur de son front.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Join our Newsletter