Vous-êtes ici: AccueilWallOpinionsArticles2020 05 08Article 511339

Opinions of Friday, 8 May 2020

Journaliste: César Tchoff

Equinoxe Tv: le journaliste Serge Alain Ottou violemment critiqué


Pandémie Coronavirus au Cameroun : Lisez toute l’actualité ici →

C’est quand même terrible ! C’est très grave qu’on en arrive à de tes niveau de déséquilibre de l’information !

Est-ce que quelqu’un peut dire à Serge Alain Ottou, Journaliste à Équinoxe TV d’apprendre à transmettre les faits tels qu’ils sont ? Ce pays a un tel niveau de laisser aller que des gens sur qui on est supposé avoir des repères se permettent, constamment et instamment, tout type de dérapage.

Demandez-lui de dire clairement que le Ministre de la Santé Publique, le Dr Manaouda Malachie, n’a pas refusé de prendre un don du MRC, ni de Maurice Kamto. Il a refusé de prendre un don de SCSI. Est-ce que c’est difficile ? Il est évident que pour des esprits légers, cette information renvoi à la même chose, mais ce n’est pas au rôle du journaliste d’analyser les faits et les opinions. Il doit transcrire in texto, ce qui est.

Cela ne signifie pas qu’il ne doit pas prendre position. Bien entendu qu’il en a le droit. Mais cela ne l’empêche pas de dire la vérité. Paix en son âme, Dr Ateba Eyene, disait que « les camerounais sont spécialisés dans l’art d’être hors sujet. » Le chef de l’État créée un fond de solidarité et l’approvisionne à hauteur d’un milliard.

Les journalistes s’asseyent sur leur plateau et disent que le gouvernement a débloqué 1 milliard pour la survie des Camerounais.





Ils font jusqu’à diviser ce montant par 25.000.000 de camerounais pour voir ce que ça donne. Ce n’est pas honteux ?

Lorsque le Ministre déclare à l’Assemblée Nationale que le gouvernement a débloqué 58 milliards, aucun journaliste ne fait écho. Les ministres Rwandais font un effort personnel pour contribuer au COVID 19, Équinoxe TV en fait un grand titre. Quand les ministres camerounais font de même, l’information passe sous silence.

On est en période de crise sanitaire, au lieu que les journaux débattent en profondeur sur la pertinence des tests, sur l’atteinte des résultats, sur les prises en charges sanitaires ainsi de suite, on est plutôt surpris qu’on débattent pendant 5 jours sur le refus d’un éventuel don de 100 millions. Vraiment ! Un don ! 100 Millions !

Lorsque le FMI fait un allègement de 110 milliards. Équinoxe TV dit que le FMI a ENFIN répondu à la demande du Cameroun. Comme si le FMI avait eu pitié et nous a sorti de l’auberge, le tout dans le but de noircir Paul Biya. Est-ce que ce n’est pas inquiétant ?

Que des journalistes soient si promptement partisans, ne vous pose aucun problème pour le changement que nous voulons ? Est-ce que ce n’est pas cela être hors sujet ? Rendez-vous compte la sortie du premier ministre sur l’allègement des mesures prises face au COVID 19.

L’ouverture des bars et autres. Se





erge Alain Ottou s’est arrêté à cela. Or il est capable de très bien savoir que l’ensemble des mesures économiques prises par le gouvernement sont presque inopérantes.

Prenons un exemple : Le Premier ministre dit que l’impôt libératoire pour le compte du deuxième trimestre est annulé y compris les places assises dans les marchés. Or nous sommes déjà en Mai et la grande majorité des pauvres camerounais ont déjà été scellés au point de payer leur impôt libératoire.

C’est la même chose avec la taxe à l’essieu qu’on paye dans la première quinzaine du mois d’Avril sinon on est plaqué. On peut éplucher ces décisions points par point et trouver les défaillances ou contraindre le gouvernement à les transcrire au 3ieme trimestre. Au lieu de ça, des journalistes se concentrent sur d’autres choses. Est-ce que ce n’est pas cela être hors sujet ?

Nous ne voulons plus donner l’étoile à des personnes médiocres comme si des personnes droites et aiguës en manquaient dans ce pays. Ce n’est pas normal que nous félicitions comme le disait Ateba Eyene « l’exbrouffe et l’a peu près » comme si les talents vrais en manquaient. Il est évident qu’il ou qu’ils peuvent ou peuvent se battre pour faire mieux. Mais pour le moment, la gousse pleine revoit l’air. Et il faut des simples camerounais pour le leur rappeler.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Join our Newsletter