Vous-êtes ici: AccueilWallOpinionsArticles2019 03 11Article 458263

Opinions of Monday, 11 March 2019

Journaliste: Léandre Ndzié

Epervier: des vautours aux trousses de Denise Fampou, Maire de Douala 2è

Une certaine opinion s'est lancée dans une véritable cabale ces dernières semaines contre la Maire de Douala 2è. Les semaines se suivent et semblent se ressembler pour une catégorie de camerounais férus de sensentions fortes.

En effet, alors que l'opération épervier a repris de plus belle, il semble que certains se sont substitués au procureur du tribunal criminel spécial ou mieux aux enquêteurs du Consupe. C'est en quelque sorte ce qu'on constate au sujet de Me Denise Fampou la Maire de Douala 2è.

Après l'ouverture des enquêtes sur l'ex ministre de la défense Edgar Alain Mebe Ngo'o, certaines personnes ont trouvé opportun de vouloir mêler la maire de Douala 2è aux affaires de l'ancien ministre en évoquant plusieurs chefs d'accusations.

Ces dernières ont d'abord produit des convocations aux TCS à l'endroit de Mme Fampou qui sont restées sur les réseaux sociaux puisque jusqu'aujourd'hui aucune n'est arrivée ni au service du courrier de la mairie ni au domicile pourtant connu de tous de Mme le maire.

Ces procureurs de la république d'un nouveau genre sont allés jusqu'à donner le chefs d'accusation qui pesaient sur leur «accusée». À coups de post sur Facebook et de partages dans des forums sur whats'app ils affirment sans jamais presenter la moindre preuve que l'ex ministre de la défense aujourd'hui écroué à la prison centrale de Kondengui aurait financer la rennovation de la maison du combattant,domaine appartenant pourtant au patrimoine des Fampou.



Dans leur volonté très poussée de tenir l'image de Me Fampou, un fake communiqué a été pondu par leurs soins faisant état d'une tentative de sortie clandestine du territoire national de la Maire par pirogue au niveau de Youpwe.

Et ce n'est qu'après ce fake communiqué que Me Denise Fampou a publié un communiqué pour rétablir la vérité sur cette cabale en rassurant qu'elle n'a jamais été mêlée de près ou de loin à un quelconque financement venant de cet ancien membre du gouvernement et aussi qu'elle n'a jamais essayé de fuir puisqu'elle continue à assumer ses fonctions de chef de l'exécutif municipal de Douala 2è et elle ne s'est pas absentée de son bureau un seul jour.

Après cette mise au point de Me Fampou la bande de vautours à ses trousses à court d'arguments a changé de credo. Fini l'affaire Mebe Ngo'o maintenant, ils évoquent un certains financement du Mrc par Mme le maire de Douala 2è toujours sans aucun élément pour prouver leurs accusations.

Si les personnes derrière cette cabale sont clairement identifiées, ils revient à dire que leur stratégie plutôt maladroite d'essayer d'ejecter Madame Fampou de son siège à la mairie de Douala 2è conscient du fait qu'il leur sera presque impossible de le faire par les élections sachant que Me Fampou a un bilan à la tête de la Mairie qui parle pour elle et qui lui donne plusieurs longueurs d'avance sur les potentiels aspirants au poste de maire.

La cabale et la manipulation de l'opinion publique par des fake news concernant Me Denise Fampou sur les réseaux sociaux sont donc la seule arme de ceux là contre l'inamovible Maire qui n'est pas a ses premiers coups reçu et elle est toujours restée indéboulonnable. Ce qui confirme le dicton qui dit que « la colère du cafard n'a jamais changé son destin face à une poule».