Vous-êtes ici: AccueilWallOpinionsArticles2019 12 10Article 478693

Opinions of Tuesday, 10 December 2019

Journaliste: BORIS BERTOLT

Epervier: Ngoh Ngoh à la tête d'une mafia qui distribue des milliards

Le stade d’Olembe vient d’être retiré au groupé Piccini et confié à l’entreprise canadienne MAGIL.

La même entreprise MAGIL a obtenu en gré à gré le marché de la pénétrante Est de Douala. Ce marché avait été attribué aux chinois à 34 milliards fcf. Ceux ci avaient battu Razel qui était à 42 milliards. Aujourd'hui on l'a attribué à MAGIL à 56 milliards fcfa. Ils ont immédiatement tout sous-traité à Razel à 42 milliards.
Pourquoi n'avait-on pas attribué directement à Razel? Qui se cache finalement derrière l’entreprise MAGIL?

Les prestataires du stade Olembe ne sont toujours pas payés et ont engagé une procédure judiciaire. Ce que l’on sait aujourd’hui sur MAGIL Construction au Cameroun c’est qu’elle est dirigé par un homme sans scrupule, Franck MATHIERE, de nationalité Française.

Ce dernier est accusé d’avoir arnaqué plusieurs entreprises Camerounaises sur le Stade de Bépanda. Plusieurs ont travaillé sans être payées, pseudos contrats résiliés unilatéralement, menaces qui s’en suivent et autres.

On peut citer: Le Cabinet STRUCTURIS, petit BET local qui a calculé, dimensionné et réalisé l'ensemble des plans d'exécution béton armé et charpente métallique a été jeté hors du projet à la fin pour laisser place à qui? Devinez ..à Egis. Le cabinet Topographique GEOMERIT... Pareil. Après avoir surexploité ses soustraitants, au moment de payer, Frank Mathiere n'hésite pas à convoquer les entreprises pour les menacer d'accepter le deal qu'il leur propose sinon ils ne seront pas payer de toutes les façons. Il n’hésite pas à mettre en avant ses relations avec les pontes du régime.

Il s'est accoquiné avec la responsable de MAGIL chargé de la gestion des contrats et des contentieux, une certaine Carine LANDRIEUX. Le chantier du Stade de Bépanda est loin d'avoir été un modèle pour que MAGIL se voit être confié celui d'Olembé, malgré les défaillances de PICCINI.

PICCINI demandait près de 40 milliards fcfa pour finir le stade d’Olembe. Le marché lui a été retiré pour être confié à MAGIL qui demande près de 100 milliards fcfa. Bienvenue les retrocommissions.



Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter