Vous-êtes ici: AccueilWallOpinionsArticles2020 12 29Article 564563

Opinions of Tuesday, 29 December 2020

Auteur: Michel Biem Tong

Epervier: Nganou Djoumessi et Paul Motaze (enfin) dans la nasse

Épisode II sur l'enquête de détournement de 18 milliards de FCFA de l'acquisition de 55 ponts métalliques préfabriqués par le Ministre NGANOU DJOUMESSI Emmanuel et le Ministre Louis Paul MOTAZE en bande savamment organisée.

Dès que ces deux hauts membres du gouvernement ont été informés que le Chef de l'Etat S.E Paul BIYA a instruit une enquête via le Contrôle Supérieur de l'Etat, NGANOU DJOUMESSI Emmanuel a sollicité une audience auprès de son homologue Mme le Ministre Délégué à la Présidence Chargé du Contrôle Supérieur de l'Etat afin de lui demander une faveur de ne pas accélérer avec l'enquête pour leur permettre de faire venir les ponts dénoncés.

Madame le Ministre n'a pas accepté la doléance, l'enquête a pris son envol.
Le Ministre NGANOU DJOUMESSI Emmanuel déjà Ministre des Travaux Publics, déçu par son homologue CONSUPE, il prend dont une décision ferme en complicité avec Louis Paul MOTAZE déjà Ministre des Finances de faire venir 412 conteneurs pour les 55 ponts qui n'avaient jamais été livrés au Cameroun, mais les fonds avaient déjà étaient décaissés et partager, 18 milliards en surfacturation vérifié et confirmer par les Experts de l'enquête du Contrôle Supérieur de l'Etat pour mieux recouper cette information, merci de vous rapprocher du Chef de ladite mission au CONSUPE monsieur WAMBA déjà la troisième personnalité dans ce département ministériel.
412 conteneurs arrivent au port de Douala par le nom de quelqu'un d'autre, alors que le projet est au bénéfice du MINTP, parce que qu'il y a la pression et les deux Ministres veulent se blanchir soit disant qu'il y a eu un retard sur le projet.

La Douane décide de vendre les conteneurs aux enchères pour manque de moyens pour dédouaner 412 conteneurs, le Ministre NGANOU DJOUMESSI Emmanuel et le Ministre Louis Paul MOTAZE, mettent dont leur cerveau pour réfléchir comment sortir de cette situation, ils décident dont d'instruire le Directeur Général de Douane actuel de vendre ces conteneurs de gré à gré au Ministère des Travaux Publics, alors qu'il existe un contrat commercial entre le MINTP et le fournisseur de ponts ACCROW bridge USA. Transaction peu orthodoxe, c'est toujours l'argent du contribuable qui doit être décaissé de nouveau.

Ils sortent d'abord 40 conteneurs vite pour tromper la vigilance de la très haute hiérarchie que le projet avance et l'enquête soit étouffée.
Le Ministre NGANOU DJOUMESSI Emmanuel fait un semblant rapide de monter un pont à Bella entre Elig Batindi et Memel, sur la route d'Edea Kribi.

Le Ministère des Marchés publics descendus sur le terrain pour le contrôle, jusqu'à ce jour je n'ai jamais eu de résultats dudit contrôle après une dénonciation par mes soins.
Le 08 Avril 2016, le Ministre NGANOU DJOUMESSI Emmanuel et la sombre entreprise française Ellipse Project allèguent que 15 ponts sont disponibles, et 27 autres suivront bientôt, alors que Mme Florence Shwob de la société générale de Paris affirmait que 10 de ces ponts métalliques préfabriqués étaient en train d'être installés au Cameroun. UN GROS MENSONGE en complicité avec les français.

Pire ils font état d'une éventuelle augmentation du prêt, au départ surfacturation de 18 milliards de FCFA, 46,9 milliards de FCFA pour payer les services d'une société française sans expérience en matière des ponts et chaussées (Ellipse Project).
L'ancien Ambassadeur des États Unis monsieur Michael Stephan HOZA, avait été emballé par le Ministre NGANOU DJOUMESSI Emmanuel pour soutenir ce détournement auprès de la Présidence de la République du Cameroun.
Lors d'une réunion de mise au point sur l'état d'avancement dudit projet dénoncé par mes soins, le Ministre NGANOU DJOUMESSI Emmanuel indique que les échanges ont été portés sur les modalités de démarrage des travaux sur le terrain.

L'examen des procédés de décaissement des ressources assuré par EXIM Bank USA, les contraintes liées aux Études environnementales du projet.
Comment le gouvernement peut signer des accords de prêt et décaissé des fonds sans aucunes études ?
Malgré ces extraits de mensonges du Ministre NGANOU DJOUMESSI Emmanuel, il a promis que le chantier démarrera en début du mois de juillet 2019.

Journalistes Homme de médias accélérer pour que la lumière soit faite dans le cadre de ce dossier, voilà ma contribution pour participer au développement de notre pays en ma qualité d'un membre de la Diaspora Européenne normalement constitué.

Le Ministre NGANOU DJOUMESSI Emmanuel est un Gros menteur, il ne mérite pas être Ministre au Cameroun, il passe tout le temps à tromper son peuple et les gens de la famille Présidentielle soit disant qu'il soutient le Chef de l'Etat S.E Paul BIYA.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter