Vous-êtes ici: AccueilWallOpinionsArticles2021 02 11Article 572761

Opinions of Thursday, 11 February 2021

Auteur: BORIS BERTOLT

Epervier: Nganou Djoumessi auditionné en début de semaine pour une affaire de 500 milliards

Décidément, le ministre des Travaux publics, Emmanuel Nganou Djoumessi est impliqué dans tous les scandales, mais il se bat actuellement comme un beau diable pour éviter ce qu’il considère comme son pire cauchemar : la prison. Car, les dossiers s’accumulent ainsi que les auditions. La dernière audition remonte au début de cette semaine où il a été convoqué au tribunal criminel spécial dans le cadre d’une enquête ouverte sur le Plan d’urgence triennal 2015-2017 pour l’accélération de la croissance économique (PLANUT). Un programme gouvernemental dans lequel Nganou Djoumessi est intervenu quand il était au service du premier ministère, puis ministre de l’économie et de la planification et également au ministère des Travaux publics où il devait gérer le volet routier du plan d’urgence.

En effet, au cours du Conseil Ministériel qu’il a présidé le 09 décembre 2014, Paul Biya annonce la mise en œuvre du Plan d’urgence triennal 2015-2017 pour l’accélération de la croissance économique (PLANUT) pour l’accélération de la mise en œuvre du Document de Stratégie pour la Croissance et l’Emploi (DSCE). Plusieurs secteurs sont impliqués : l'aménagement urbain, l’habitat, la santé, l'agriculture, l'élevage, les infrastructures routières, l'eau, l'énergie et la sécurité. Le comité était placé sous l’autorité du premier ministre de l’époque, Philemon Yang. A cette époque, Emmanuel Nganou Djoumessi est secrétaire général adjoint des services du premier ministre et impliqué dans le suivi du dossier.

Cinq cent soixante cinq milliards de Francs CFA (565 528 112 504) ont été mobilisés pour la mise en œuvre de ce PLAN. Cette enveloppe était ainsi qu’il suit par les banques suivantes : DEUTSCHE BANK S.A.E et CAIXABANK S.A, 8.528.112.504 FCFA, pour les travaux de construction d’un chaine d’abattage à Ngaoundéré et des entrepôts frigorifiques dans les villes de Yaoundé, Ebolowa, Kribi et Ngaoundéré ;BGFI BANK CAMEROUN, 100 000 000 000 FCFA, pour les travaux de réhabilitation de certaines voiries des villes de Yaoundé et Douala ; BANQUE ATLANTIQUE CAMEROUN, 190 000 000 000 FCFA pour les travaux de construction des logements sociaux et des Centres Hospitaliers de Référence, ainsi que la réhabilitation et le relèvement des plateaux Techniques des Hôpitaux Généraux de Yaoundé et Douala et du Centre Hospitalier et Universitaire de Yaoundé ; ECOBANK CAMEROUN, 35 000 000 000 FCFA, pour les travaux de construction des forages, adductions d’eau et postes de sécurité sur l’ensemble du territoire national ; ICBC, cent quatre-vingt-deux milliards (182 000 000 000) FCFA, pour les travaux de construction de l’aménagement hydroélectrique de Bini à Warak ; 50 000 000 000) ont été mobilisés par le Gouvernement sur le marché financier international (eurobons), pour engager les travaux de construction de deux axes de désenclavement dans chaque Région du pays, la construction des ouvrages de retenue d’eau et l’aménagement des périmètres hydro-agricoles dans les Régions septentrionales, ainsi que la construction de certains agropoles.

Après le secrétariat général des services du premier ministre, Emmanuel Nganou Djoumessi est envoyé au ministère de l’économie, de la planification et de l’aménagement du territoire (MINEPAT) où il va coordonner l’ensemble des projets. Avant de se retrouver par la suite au ministère des Travaux Publics.

Les enquêteurs du TCS veulent connaître de l’implication de Nganou Djoumessi dans ce programme de 500 milliards Fcfa inachevée. Mais ce n’est pas la première fois que Nganou Djoumessi est auditionné. A la suite du retrait de la CAN 2019 au Cameroun, il avait également été auditionné au Tribunal Criminel Spécial (TCS)

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter