Vous-êtes ici: AccueilWallOpinionsArticles2021 02 24Article 575542

Opinions of Wednesday, 24 February 2021

Auteur: Boris Bertolt

Epervier: Nganou Djoumessi a tenté d'étouffer l'enquête sur et Adèle Mballa

Les bandits sont solidaires et travaillent toujours ensembles. Souvenez-vous, je vous disais que l’actuel ministre des Travaux publics, Emmanuel Nganou Djoumessi et Adèle Mballa Atangana étaient proches. Raison pour laquelle cette journaliste à la CRTV a pu bénéficier de marchés de près 500 millions fcfa.
Tenez-vous tranquilles, en pleine polémique sur les marchés attribués à Adèle MBALLA Atangana, le ministre Nganou Djoumessi réunit ses conseillers pour élaborer une stratégie visant à protéger Adèle MBALLA Atangana. Ils décident de faire un communiqué.

C’est ainsi que ses conseillers vont préparer et lui transmettre le 27 janvier 2021 un document sur lequel on peut lire : « projet de communiqué pour avis ». Dans ce projet de communiqué Nganou Djoumessi apporte un soutien clair. Il souligne en noir et blanc que l’entreprise GRACELAND d’Adele Mballa Atangana « ne fait l’objet d’aucun constat de défaillance ».

Or c’est précisément là le problème. Simon Pierre Ndjiki Mpeck, président de section du Rassemblement démocratique du peuple camerounais (RDPC) du Nyong et Kellé -Centre, accusait Adèle MBALLA d’avoir détourné le montant destiné aux travaux d’entretien routier non réalisés depuis 2017. Il a porté plainte contre Graceland Sarl et a saisi le 4 juillet 2018, le procureur général du Tribunal criminel spécial (TCS).

Dans ce projet de communiqué, Nganou Djoumessi félicite Adèle MBALLA et écrit en noir et blanc que la plainte de Simon Djock relève de « l’imagination ». Or même les inspecteurs ont soulevé des problèmes.
En réalité avec ce texte, Nganou Djoumessi voulait influencer les enquêteurs. Le ministre des travaux publics a tenté de faire une obstruction à la justice qui enquête déjà sur les marchés d’Adele Mballa Atangana.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter