Vous-êtes ici: AccueilTribuneOpinionsActualités2021 08 05Article 612022

Opinions of Thursday, 5 August 2021

Auteur: Yves Atangana

Election à la Section Rdpc du Mfoundi IV : le Maire de la ville veut imposer André Fouda

Le rêve est permis et l'ambition légitime. Le rêve est permis et l'ambition légitime.

Andre Fouda est le proviseur du Lycée Général Leclerc. Depuis les dernières élections municipales ce fils du Mfoundi tente tant bien que mal de se frayer un chemin en politique. Seulement il avait déjà été battu lors des élections en internes pendant ces municipales de février. Aujourd’hui, il veut tenter un nouveau coup de force et peut compter sur le soutien de Luc Messi Atangana maire de la Ville. Malheureusement le protégé de Luc Messi ne jouit d’aucune légitimité. Lire en intégralité le coup de gueule d’Yves Atangana

Par des actions curieuses d'aménagement des axes routiers secondaires (ce qui est du ressort de la Mairie), le conseiller municipal, candidat rossé lors des élections en interne au Rdpc en février 2020, par ailleurs proviseur du Lycée Leclerc, André Fouda (un digne nom pourtant) opère en marge de la réglementation en vigueur ceci sous la houlette de son parrain Luc Messi Atangana. Pour le looser André Fouda il lui faut cette section pour contrôler le parti, la base et préparer son entrée à la Mairie en 2025. Le rêve est permis et l'ambition légitime. Seulement en présentant des éléphants blancs comme projet de campagne ou bien en agitant le tribalisme pour écarter des vrais militants, cet enseignant et son donneur d'ordre ne peuvent pas transformer une action banale en un meeting. Il y a de la tricherie dans l'air. L'ancien Proviseur d'Obala est déterminé à faire échec des autres challengers.

Comment comprendre que des travaux d'aménagement d'une ruelle à Mendong (Yaoundé 6) soient effectués avec les engins et le personnel de la Mairie de la ville sans que le maire de Céans Jacques Yoki Onana ne soit informé. Cela s'appelle de la roublardise qui traduit mal des calculs malsains d'un politicard avide d'inspiration, ne pouvant convaincre son électorat. Mettre les moyens de l'État à la disposition d'un singleton dans le but de polir son image s'apparente à une mesquinerie qui transpire l'essoufflement. Ça va se jouer au sol. Serré-serré. Pourvu que la circulaire du Président National du Rdpc botte en touche ces nouveaux militants, militant de la 25è heure et du dimanche afin de favoriser ceux qui ont fait leurs classes, qui ont du vécu et des services rendus au parti.