Vous-êtes ici: AccueilWallOpinionsArticles2021 02 16Article 573670

Opinions of Tuesday, 16 February 2021

Auteur: BORIS BERTOLT

ENEO suspecte le sabotage des installations électriques

L’entreprise anglaise, ENEO, mais dirigée par le français Eric Mansuy est dans le viseur du gouvernement et de l’opinion. Ils ont récemment annoncé avoir levé 100 milliards fcfa pour l’amélioration de son service.

Mais, les responsables d’ENEO suspectent des actes de sabotage des installations électriques dont la SONATREL a la responsabilité d’assurer le transport de l’électricité.

Dans un note dont nous avons pu obtenir copie, il est écrit : « Incidents sur le réseau de transport et impact sur la production et la distribution de l’électricité. Le service électrique a été fortement perturbé sur les territoires desservis par le Réseau Interconnecté Sud à la suite d’un effondrement de ce réseau de transport survenu le lundi 25 janvier 2021 à 11:00.

Cet effondrement a été causé par une succession de déclenchements (arrêts) des lignes de transport Songloulou-Logbaba et Mangombé-Logbaba. Les multiples essais infructueux de reprise des lignes en défaut orchestrés par le gestionnaire du réseau de transport ont eu pour conséquence de créer des dysfonctionnements dans les centrales de production entrainant un retard dans la reprise de service et un déficit de production à Songloulou dans la soirée du 25 janvier 2021.

Après la clôture de l’incident majeur (effondrement) du 25 janvier 2020, plusieurs nouveaux déclenchements ont été enregistrés sur le réseau de transport et ont continué d’affecter le service dans les régions alimentées par le Réseau interconnecté Sud. Un nouvel effondrement du réseau a eu lieu le 28 janvier 2021 à 12:30 suite à des incidents sur les mêmes lignes Songloulou-Logbaba et SongloulouMangombe (Voir la liste des incidents ci-dessous). L’origine de ces incidents fugitifs n’a toujours pas été identifiée par les équipes du gestionnaire de Réseau de Transport.
Le service demeure fragile du fait d’une instabilité certaine du réseau de transport. En plus des effondrements, des points chauds sont enregistrés dans les postes de Bassa et de Ngousso.

Avant le CHAN et en 2020, de manière anticipative, Eneo Cameroon a procédé à des opérations de diagnostic entretien dans les 28 postes source (frontière transport et distribution), évacuant les points chauds, côté distribution, pouvant causer des incidents dans le système. Dans le même temps, 400 postes de distribution ont été entretenus à Douala et Yaoundé.
Eneo Cameroon a programmé pour février les travaux de réparation sur les équipements endommagés à Songloulou par les secousses du réseau de transport le 25 janvier 2021.

Au cours d’une rencontre tenue le 27 janvier 2021 au Ministère de l’Eau et de l’Energie rassemblant SONATREL, Eneo Cameroon et d’autres acteurs, Eneo Cameroon a redit toute sa disposition à collaborer fortement avec les autres acteurs dans le cadre d’une gestion coordonnée du système (veille, meilleure communication et prise en charge des incidents). »

Voici la liste non exhaustive des incidents sur le réseau de transport vu de Songloulou du 25 au 27 janvier:

« 25/01/2021 10:33 Déclenchement du départ 2225 KV DoualaLogbaba par défauts MICOM phases 0,4, 8 et discordance pôles = Perte de production 154 MW

25/01/2021 10:59 Déclenchement du départ 2225 KV EM2 par défauts MICOM phases 0,4, 8 et discordance pôles = Effondrement du réseau

26/01/2021 01:52 Déclenchement du départ 2225 KV DoualaLogbaba par défauts MICOM phases 0,4 et 8 = Perte de production 62 MW

26/01/2021 05:10 Déclenchement du départ 2225 KV DoualaLogbaba par défauts MICOM phases 0,4 et 8 = Fluctuation de la fréquence et tension

26/01/2021 06:12 Déclenchement du départ 2225 KV DoualaLogbaba par défauts non identifié = Fluctuation de la fréquence et tension

26/01/2021 23:36 Déclenchement du départ 2225 KV DoualaLogbaba par défauts MICOM phases 0,4 et 8 = Perte de production 18 MW

27/01/2021 00:41 Déclenchement du départ 2225 KV DoualaLogbaba par défauts MICOM phases 0,4 et 8 = Fluctuation de la fréquence et tension

27/01/2021 00:44 Déclenchement du départ 2225 KV DoualaLogbaba par défauts MICOM phases 0,4 , 8 et discordance pôles = Fluctuation de la fréquence et tension ».

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter