Vous-êtes ici: AccueilWallOpinionsArticles2021 02 27Article 576145

Opinions of Saturday, 27 February 2021

Auteur: BORIS BERTOLT

Du rififi au sein de l'armée: Beti Assomo accusé de piller le ministère de la défense

Suite aux révélations récentes sur l’acquisition en France d’une maison de 209 millions fcfa par le capitaine de Vaisseau Biliga Adolphe et son épouse, de nouvelles révélations apparaissent qui associent désormais le ministre de La Défense, Joseph Beti Assomo.

Dans un témoignage anonyme que je reproduis ici l’on apprend à cet effet que « que les Biliga ont un enfant autiste qui est pris en charge par l’argent du contribuable sous un décaissement des fonds du Ministère de La Défense à hauteur de 50 millions par an pour cette enfant depuis l’arrivée de BETI ASSOMO.

Ils l’ont amené vivre en France sur prétexte qu’il ne peut pas vivre dans la chaleur du Cameroun. Donc chaque année le Ministre BETI fait des notes à la Présidence de la République à l’attention du Chef de l’Etat par la voie du Général de Brigade AMOUGOU BETÉ Emmanuel.

Donc chaque année 50 millions minimum sont décaissé en liquide pour les soins sanitaires de cette enfant au Service des Affaires Générales du Mindef (SAG/Mindef) sous la conduite du Lieutenant-Colonel AMBANI EBINI Alain Roger. C’est eux les voleurs de l’argent du contribuable militaire en complicité avec le Ministre BETI. La SAG gère ça directement et le décaissement est liquide donc cash.

Pendant ce temps les orphelins des militaires sont affamés dans les trou à rat sans assistance nutritionnelle, sanitaire et éducative ».
Rappelons que dans les dernières nominations de Paul Biya, Le capitaine Biliga n’a pas été nommé à la DIRCIA, la direction la plus importante du ministère de La Défense tel qu’il le souhaitait. Il reste à la réserve ministérielle.

Biliga Adolphe

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter