Vous-êtes ici: AccueilTribuneOpinionsActualités2021 09 02Article 616738

Opinions of Thursday, 2 September 2021

Auteur: CL2P

Double nationalité: une roublardise et malhonnêteté ancrées dans les mœurs de ce pays

La double nationalité La double nationalité

La problématique du double nationalité au Cameroun refait surface dans le cadre de l'élection à la FECAFOOT. Le Cameroun va-t-il autoriser ou non la binationalité? La question est au coeur des débats. Le Comité de Libération des Prisonniers Politiques Camerounais (CL2P), se prononce sur le sujet.


En effet tant que la roublardise et la malhonnêteté seront les principaux traits caractéristiques de ses ressortissants, il faut craindre que celui-ci n'emprunte jamais la chemin du développement, malgré ses innombrables talents disséminés dans le monde.

Voici un pays ( Cameroun) où les différents décideurs, du président de la République au chef de service administratif d'un département ministériel (vous approchent d'ailleurs pour cela en catimini tout en prétendant ne pas vous connaître en public), possèdent la double nationalité. Et quand tel n'est pas le cas, ils s'arrangent par des voies les plus tortueuses et frauduleuses, à acquérir la résidence dans un des principaux pays occidentaux, généralement membres de l'union européenne (UE)...

Curieusement ce sont les mêmes personnages qui une fois au Cameroun, adoptent un discours réactionnaire et identitaire sur la double nationalité, trouvant parfaitement justifié qu'un ancien attaquant emblématique de l'équipe nationale de football (les fameux Lions indomptables) soit d'emblée exclu de la course à la présidence de la Fédération pour une présumée détention d'une nationalité étrangère.

Vous y comprenez quelque chose à cette application sélective et orientée de la loi sur l'interdiction de la double nationalité au Cameroun?

J'ai la franchise de vous avouer ne rien comprendre à cette mentalité, qui dénote une profonde méchanceté pathologique ancrée dans les mœurs d'une société qui ne tolère en réalité plus l'excellence et la réussite hors des canons tracés par le système mafieux, clientéliste et népotique en place depuis 40 ans.

Samuel Eto'o était prévenu de longue date...Nous ne saurions le plaindre.

Qu'il l'expérimente donc à son tour, en espérant surtout qu'il n'y laissera pas bien plus que son honneur ainsi bafoué par ceux-là mêmes qu'il a littéralement cooptés dans les instances du football national.

Comment de pas donner raison à Max Senior???