Vous-êtes ici: AccueilWallOpinionsArticles2021 01 10Article 566171

Opinions of Sunday, 10 January 2021

Auteur: Zona Coker

Dieudonné Essomba veut me chasser de mon village

À ce niveau de le bêtise, il est temps que les tests ADN commencent à parler pour détecter les imposteurs chez les EKANG. C'est à 0h6 que publie et partage ma publication dans certains groupes inclu PARLE QUE BETI. Une publication dans laquelle je dénonce la haine et L'acharnement d'une humoriste BULU contre deux femmes BETI. Après les signalements schizophréniques des BULU et leurs esclaves BETI, Facebook a supprimé ma publication le 2 janvier au matin à 2h10. Ce n'est qu'à 4 heures du matin que le dénommé Dieudonné Essomba le binôme de MEON vient déposer son commentaire sous ma publication qui n'était plus visible depuis 2h.
Même Patrice NGANANG le BULUPHOBE assumé n'a pas été autant signalé par ces gens et je ne pense pas que dieudonné ESSOMBA à déjà eu le courage de commenter une de ses publication contre les BULU. Ils préfèrent tous regarder ailleurs en faisant semblant de pas voir, comme si l'idéologie de NGANANG contre les BULU va disparaître tout seul du jour au lendemain. Ton commentaire montre que la seule différence entre Mathias OWONA NGUINI et toi en ce moment est que tu n'as pas encore eu ton décret sous la haute instruction du chef de l'État. Premièrement tu pretends que je ne suis pas EKANG, deuxièmement, tu revendiques ta soumission à ton maître BULU, puis tu prends la posture d'un porte-parole de la décentralisation. En lisant ton commentaire, je n'ai aucun doute qu'avec une nomination au ministère de la décentralisation, tu seras le premier à combattre les fédéralistes qui te croient de leur côté.

Contrairement à toi Essomba, je suis libre et je ne laisserais personne écrire mon histoire à ma place, ou me dire ce qu' elle doit contenir. Contente-toi d'écrire la tienne au lieu de vouloir me museler et nous allons comparer les copies et laisser le peuple camerounais et les EKANG juger après le départ de BIYA BI MVONDO. Selon ce qui est écrit sur toi sur Wikipedia, ton modèle dans la vie est un grand économiste BAMILEKE. Je t'informe que mes exemples dans la vie sont EKANG et uniquement membres de ma famille. Alors seul le test ADN va dire qui de nous deux est un vrai EKANG autochtones du centre. Qu'apportes-tu de plus que moi au peuple EKANG ? Des années à vociferer sur les plateaux de télévision pendant que les BAMILEKE achètent les terrains dans ton villages, que tes frères du village n'ont même pas des Cartes Nationale d'Identité et se balladent avec des récépissés dans les poches.

S'il y a quelqu'un qui a attiré l'attention des camerounais et du gouvernement de YAOUNDÉ sur la BULUPHOBiE de Patrice NGANANG, c'est moi. Ce n'est pas le Ministre MOMO qui va démentir, puisqu'il a partagé une de mes publications sur sa page sans savoir qu'elle venait de moi. Une publication qu'il a pris sur la page d'un BULU dénommé Gérard Daniel NYAMORO qui lui même l'a prise sur la page de quelqu'un d'autre sans savoir d'où ça venait. L'histoire des chauve-souris de YAOUNDÉ que BIYA et ses gens ont pris l'argent pour pour faire du CAMEROUN et plus précisément de YAOUNDÉ le berceau du COVID-19, c'est moi qui ai géré ça ici comme un pro; poussant le gouvernement de YAOUNDÉ à 's'expliquer. Mon genre d'intelligence est pure et brute. À la minutes même où ça dérape, je frappe. Sans attendre l'avis, l' opinion ou la direction de quelqu'un. Les autres me suivent parfois plusieurs jours voire même des années après. Par exemple, l'affaire de la cate nationale d'identité et même de double nationalité que les gens commencent à en parler aujourd'hui, ça fait un an que j'ai lancé la campagne de la dignité pour tous qui passe par une CNI obligatoire pour tous et dans les plus brefs délais.

J'apprends que L'HOMME BULU est désormais une espèce protégée par Facebook au détriment de nous autres. Merci de me l'avoir fait comprendre. Mais sachez que tout le CAMEROUN s'est levé pour combattre les ennemies des BULU. Les alliances que ces derniers continuent de tisser avec leurs complices BAMILEKE et les occidentaux au détriment du peuple camerounais ne sont pas justes et doivent être dénoncées et combattues. Je vous rappelle aussi que denoncer c'est d'abord sauver les BULU qui souffrent sous ce régime, contrairement à ce que certains veulent faire croire. Si nous laissons la situation pourrir, ce sont les BULU qui seront les premiers à souffrir demain à cause d'une minorité dans leur groupe. Personne d' autre n'acceptera avoir été avec eux. Le plan qui consiste à salir et à détruire l'homme BETI pour régner et se débarrasser de ses péchés pour les attribuer à l'homme BETI est diabolique et je le denoncerais jusqu'au bout. Non, vous n'allez pas du tout me museler, 38 ans c'est trop. ABIM TÉ !

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter