Vous-êtes ici: AccueilWallOpinionsArticles2020 04 29Article 508846

Opinions of Wednesday, 29 April 2020

Journaliste: Clou Armand Dibankeu

Diaspora: il raconte comment il a divorcé avec le régime Biya en jouant au fou

Il y’a plus de 10 ans lors de la visite officielle de Biya dans le UK , je mettais mes voitures aux services du cortège du président de la république. Quand je dis deux voitures , il s’agissait d’une BMW série 5 nouvellement sortie et d’une CHEROOKE derniere génération . Le contrat était pour 3-4 jours . Le cortège présidentiel était logé au CLARIDGE HÔTEL . Au 3e jour, au moment de réclamer qu’on me verse une avance , on me dit que l’argent viendra du pays; pourtant ce n’était pas ça les closes du départ . J’ai dit Euillll !!!!!! . Nul n’aurait été un ami ministre du cortège qui m’avait soufflé que le président rentrait le lendemain, j’allais me faire rouler dans la farine .

LE LENDEMAIN QU’EST-CE QUE J’AI FAIT
Le lendemain je suis arrivé à l’hôtel sans mes voitures car j’étais trop vex . A la réception de l’hôtel, je ne riais avec personne. Quand il m’a été soufflé que le président Biya allait descendre dans quelques heures , là il a fallu que je montre à ces roublards que je suis un MIACKOIH et que j’ai dansé le NJIENGOUH . Là sur place je me suis seulement déshabillé en déclenchant des violents cris de guerre ( imaginez un peu tout ceci à la réception d’un grand hôtel et surtout que le protocole avait annoncé la descente de Biya ) . Sur place là, on m’a retiré dans un angle et on m’a remis mon argent avec même les cadeaux .

Aussitôt fait j’ai reporté ma chemise et je suis reparti comme si c’était rien passé. Celui qui m’avait branché dans ce business m’a call le lendemain et m’a respecté . Je lui ai tout simplement dit qu’il fallait ça pour que mon argent sorte . Il voulait vex de mon comportement , je lui ai tout simplement dit que s’il voulait on ne se voit plus .
Comme pour simplement dire qu’avec ce régime Biya tant que le peuple ne jouera pas au fou , il ne sera jamais libre

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter