Vous-êtes ici: AccueilWallOpinionsArticles2020 09 09Article 540478

Opinions of Wednesday, 9 September 2020

Journaliste: Roly Londell Klein

Dialogue national: les anglophones libérés reprennent les armes

Au lendemain du grand dialogue national organisé par l'État du Cameroun et soutenu par les États unis d'Amérique, la France, le Royaume uni et la Suisse etc le président de la république du Cameroun a décidé de libérer plusieurs séparatistes ayant commis des dégâts humains au sein de la société camerounaise.

Dans la foulé aussi, des hommes politiques qui de nos jours n'hésitent pas de jouer le même rôle destructeur que ceux libérés.

Tenez, le Monsieur ci-dessous vivait en liberté il y a plusieurs mois, résultat du grand dialogue. Il a été libéré par le gouvernement camerounais dans la vague de ceux qui ont bénéficié de la grâce présidentielle au lendemain du grand dialogue.

Mais une fois libéré, juré de ne plus jamais prendre les armes contre sa nation devant les juges, avocats et medias tv, il a été cueilli une seconde fois les mains dans le sac.

Objectif faire couler plus de sang camerounais entre la route Douala – Buea.

Une fois libre, son extrait a été une fois de plus garni de crime. Assassinat, braquage, extorsion, viol etc. Il a été pris en complicité avec un homme en tenue.
Il est donc présenté par les renseignements comme l'un de plus grand fournisseur en munition des ambaboys étant amazonien lui-même.

Rappel : Il s'agit d'un deuxième ambazonien connu du public ayant commis des pires crimes après la grâce présidentielle. La première fut une jeune fille graciée et ayant participé a la décapitation d'un policier dont ses oreilles et son chapeau avaient été retrouvés chez la jeune fille graciée par S.E Paul Biya.

Le président de la république du Cameroun avait-il tort de libérer des loups couverts en peau d'agneau?
Saviez-vous combien de camerounais sont atrocement mort par la main et la complicité de ceux qui ont été libérés au lendemain du grand dialogue ?

Dialogue national anglophones

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter