Vous-êtes ici: AccueilWallOpinionsArticles2020 08 18Article 535432

Opinions of Tuesday, 18 August 2020

Journaliste: Michel Biem Tong

Décapitation de civils: voici la pièce maitresse du crime de Muyuka

Ex-soldat de la Marine Anglaise basé à Londres en Angleterre, originaire de Widikum, dans le département de la Momo, région du Nord-Ouest (nord du Southern Cameroons), Nkonda Titus alias Ma Kontri Pipo Dem alias Kumkum Massa est un maillon essentiel de la stratégie contre-révolutionnaire mise en place par le pouvoir Biya pour tuer la lutte d'indépendance du peuple anglophone.

Administrateur des pages Facebook DDR Cameroon, YouTube Ma Kontri Pipo Dem , Twitter @Carlos Agbor et pas mal de groupes whatsapp, Nkonda Titus reçoit des centaines de millions de certains dignitaires du régime dont le secrétaire général à la présidence Ngoh Ngoh Ferdinand et le ministre de l'Administration territoriale, Paul Atanga Nji, l'actuel ministre de l'Administration territoriale. L'activiste travaille également avec le patron de la Sécurité Militaire, le colonel de sinistre réputation Émile Bamkoui dans sa stratégie de communication.

Ma Kontri Pipo est en connexion avec les groupes de voyous créés, financés, armés et déversés en zone anglophone par des élites anglophones, dont Paul Atanga Nji, et Bamkoui pour des opérations de kidnappings contre rançons, d'assassinats avec mutilation des corps ou décapitation. Ces opérations sont filmées et les vidéos envoyées à Nkonda Titus afin qu'il les publie en accusant les indépendantistes anglophones armés (ils les appellent les "Amba Terrorists"). Toutes les vidéos montrant les assassinats crapuleux qui de plus en plus circulent sur les réseaux sociaux depuis quelques temps sont l'oeuvre de cette milice criminelle sponsorisée par l'État du Cameroun. Nkonda Titus est toujours le premier à détenir puis à diffuser ces images atroces sur ses plates-formes.

Dans l'assassinat de la jeune fille de 36 ans à Muyuka, Nkonda Titus est trempé jusqu'au cou. C'est avec la présidence de la République et le colonel Émile Bamkoui que l'opération a été pensée. Pour assurer son exécution, Ma Kontri Pipo Dem s'est attaché les services de pensionnaires du Centre de désarmement, de démobilisation et de réinsertion de Buea tel que Clovis Naseri, son homme de main. Ce sont ces derniers qui ont exécuté cette jeune mère de 4 enfants à Muyuka. Et Nkonda Titus, comme à son habitude, en bon agent de relais de la propagande du régime Biya, a enflammé la toile des images du supplice de cette jeune fille de 36 ans.

Après la réaction vendredi 14/08/2020 des États-Unis et de l'Angleterre qui ont condamné ce crime crapuleux perpétré par des "séparatistes" d'après eux, Nkonda Titus a exulté en déclarant dans un post : "nous avons réussi à ternir l'image des "Amba Terrorists jusqu'à...et aujourd'hui, le monde entier est au courant de leurs activités criminelles". Consciemment ou inconsciemment, Ma Kontri Pipo Dem déclinait le plan de contre-révolution conçu avec la présidence de la République : les milices gouvernementales tuent et décapitent, MKPD publie, l'opinion s'en émeut et la communauté internationale réagit, blâme les leaders séparatistes et les menacent d'expulsion, de poursuites judiciaires ou de classer le mouvement indépendantiste anglophone comme organisation terroriste. Dieu merci, nul n'est dupe de la manœuvre.

Nkonda_Titus

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter