Vous-êtes ici: AccueilWallOpinionsArticles2020 08 14Article 534766

Opinions of Friday, 14 August 2020

Journaliste: Bertin Metsengue

Décapitation - Torture: le terrorisme comme outil de chantage !

Les évènements de ces derniers jours au Cameroun plongent l'opinion dans la consternation. Et pour cause, un groupe de jeunes drogués et armés par des prébendiers internationaux à la solde de certains pays qui veulent faire main basse sur les richesses du pays mènent des activités Terroristes dans les deux régions du Nord-Ouest et du Sud-ouest.

Depuis 4 ans ces pays utilisent de lobbies et des médias puissants pour faire accepter à l'opinion l'idée de velléités sécessionnistes et séparatistes en surfant sur l'antagoniste linguistique que ceux-ci ont eu à prêter à ces Populations.

De quelle sécession parle-t-on ?

En 2016 au moment où ces prébendiers internationaux ont mis en place cette nébuleuse, 2 autres pays étaient aussi victime des velléités indépendantistes à savoir l'Espagne avec la Catalogne et l’Irak avec le Kurdistan irakien. Contrairement au Cameroun, la Catalogne avait fait un référendum d, autodétermination ainsi que le Kurdistan Irakien. Seulement, l’Espagne a accusé une fin de non-recevoir à cette chimère de même pour l'Irak, pays qui est sous le contrôle des USA en ce qui concerne le Kurdistan en revanche pour ce qui est du Cameroun, certains Camerounais se recrutant dans la diaspora se sont réunis et ont convaincu certaines firmes et holding internationaux de passer des contrats avec eux pour la vente de certains minerais et ressources aux Sud-ouest et au Nord-Ouest ce qui a été fait celui qui revient le plus souvent est Kilimandjaro LTD. Voilà pourquoi ces pays qui hébergent les financiers du terrorisme du NOSO n’ont aucun intérêt à livrer ces criminels à la justice chez eux ou au Cameroun comme l’a fait le Nigeria.

Le Regain d'horreurs commandé pour discréditer le processus de reconstruction du NOSO !

Il y a quelques semaines certains pays, notamment les USA tentaient de jeter le discrédit sur le processus de reconstruction lancé par le gouvernement camerounais en prétextant des raisons d'autonomie et de présence de la crise comme si les USA étaient plus informés que le pays de Paul Biya. Quoi qu’il soit ces régions renouaient déjà peu à peu avec la paix voilà que subitement le regain d'horreurs. Du fait que les groupes Terroristes s'amenuisent à cause de l’offre du chef de l’État qui est saisi par plusieurs jeunes sortis du joug de la drogue et du lavage de cerveau. Du coup, ceux qui restent en effectifs réduits ne peuvent plus continuer de chercher à contrôler les localités mais cherchent plus tôt à commettre des horreurs qui vont marquer l'opinion et continuer de donner l'impression qu’ils contrôlent toujours la situation et détiennent toujours leur capacité de nuisance intact. Faux.

Le gouvernement camerounais dans sa sortie de ce jeudi 13/08 a exhorté ces pays " amis " qui hébergent ces criminels d’y mettre un terme. Vont-ils se préoccuper de ces victimes lâchement assassinés ou alors de leur désir de d'approprier les richesses du Cameroun ? Certains observateurs diront que la réponse est évidente. Mais l'opinion Nationale et internationale doit savoir le rôle que certains pays jouent dans les macabres crimes commis par ces groupes Terroristes et obscurantistes qu’on cherche à béatifier. Jusqu’ici les financiers des Terroristes Ambaboys se trouvent aux USA, au Canada, en Suède, en Norvège, au Royaume Uni et en Afrique du Sud.

On ne peut pas continuer à maintenir les pays africains dans la pauvreté en soutenant des rébellions armées et les groupes Terroristes pour les obliger à céder leur souveraineté aux profits des pays qui ne pensent qu’à eux. Faut y mettre un terme c’est honteux et c’est ignoble.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter