Vous-êtes ici: AccueilWallOpinionsArticles2020 01 04Article 483211

Opinions of Saturday, 4 January 2020

Journaliste: Seme Ndzana

Crise sociopolitique: 'les francophones méritent leur Paul Biya'


Pandémie Coronavirus au Cameroun : Lisez toute l’actualité ici →

Voici déjà quatre ans que les anglophones résistent contre l’une des dictatures les plus sauvages et terroristes du monde, tandis que les francophones, comme des zombies, regardent en spectateurs comment les forces armées financees par leurs impots massacrent chaque jour leurs concitoyens innocents et non armes.

Malgré la mobilisation comme un seul homme des anglophones et leur resistance populaire et armée, les camerounais francophones du Cameroun et de la Diaspora continuent d’ecouter les terroristes gouvernants de Yaounde et de jouer a leur jeu.

Pendant que la zone anglophone est dans la guerre civile, cela n’a pas empêche les creatures de Paul Biya de l’accompagner dans sa mascarade électorale gagnee d’avance .

Et comme dans chacune de ses réélections avec ses complices Sindjoun Pokam, Shanda Tomne et d’autres secouant l’epouvantail des conflits tribaux bulu-beti-bamileke pourtant tous propriétaires principaux du RDPC et de la françafricaine République du Cameroun, Paul Biya a sorti de son chapeau, en pleine guerre civile, son serviteur et barron Maurice Kamto, avec pour mission de devier le débat politique des revendications des anglophones, qui sont celles de tous les camerounais, notamment celle d’un Etat nouveau, vers la lutte pour l’appropriation de la “mangeoire nationale “qu’est le budget de l’Etat terroriste françafricain La République du Cameroun.

Au lieu de lutter pour une forme precise d’État, alors que les anglophones Sawa, bamileke, Eton, Éwondo , bulu et autres montraient le bon exemple d’une lutte comme un seul homme sans distinction de tribus, Maurice Kamto se base sur les plaidoiries de ses avocats, permises par Paul Biya d’être publiques et largement diffusees (preuve de plus que le theatre était bien programme) pour déclarer qu'il a gagne l’election presidentielle de 2018, sans en apporter la moindre preuve, notamment celle des proces verbaux signes des bureaux de vote, et qu’on lui refuse sa victoire parce qu’il est “bamileke ne a Bafoussam”, et que ces bulu qui dirigent la République françafricaine lui disent ou on passe le concours pour devenir bulu.

En clair, alors que les anglophones luttent et se sacrifient pour mettre fin à l'État françafricain et pour leurs droits bafoues, la lutte de Kamto est tribale: après les nordistes avec Ahmadou Ahidjo pendant 22 ans, et les bulu avec Paul Biya pendant 36 ans, c’est le tour des bamileke maintenant. C'est ainsi qu’il a enflame les incultes politiques a suivre sa guerre tribale, qu’il savait bien perdue d’avance comme les elections, tout simplement parce que autant le parti RDPC que l’Etat la République du Cameroun sont la co-propriete des bamileke qui comptent, a savoir les commercants et les “elites” nommees par Biya.

Et Kamto a reussi, comme ses predecesseurs Fru Ndi, Ndam Njoya, Issa Tchiroma, Augustin Kodock, Sindjoun Pokam et d’autres, a devier l’attention des francophones camerounais du combat a mener pour chasser Biya du pouvoir et mettre fin à la mafia appelée République du Cameroun.

Dans la Diaspora Francophone camerounaise c’est la même chose, infestee qu’elle est par des agents payes par Biya pour detruire toute organisation de resistance a l'image de celle des anglophones.

Combien de fois n’ai-je pas voyage depuis des décennies en Europe pour preparer, avant celui des anglophones, le soulèvement des camerounais du pays! Et a chaque fois, nous tombons tous d’accord, chacun lutte pour que son nom apparaisse sur les resolutions finales, et les projets sont toujours morts-nes. Parce que beaucoup utilisent leurs noms au bas des resolutions pour aller offrir leurs services d’agents de renseignements au régime Biya, au point ou deux d’entre eux, installés en Belgique, ont livré le capitaine Guerandi Mbara a Paul Biya pour être tué.

Même quand vous vous associez a l’un d’entre eux après avoir cru a son discours mieleux, apportant même votre caution pour qu’il ait les papiers en plus de tous vos travail dans la lutte, il vient dans votre dos prendre des prêts et faire la cour a votre épouse, vous abandonant la charge de l’organisation commune, ce qui indique qu’ils sont toujours des indics de Biya prêts a vous vendre.

Les francophones meritent Paul Biya comme président, parce qu’ils sont aussi faux que lui, ses creatures. Les anglophones méritent leur propre Etat, parce qu’ils sont les seuls patriotes du Cameroun.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter