Vous-êtes ici: AccueilWallOpinionsArticles2020 04 04Article 503359

Opinions of Saturday, 4 April 2020

Journaliste: Lion Blanc

Crise sanitaire: les 20 mesures phares de Maurice Kamto.

En homme d'État avisé et conscient des enjeux de l'heure, le Président de la République de droit a pris ses responsabilités et entend plus que jamais les assumer jusqu'au bout. Face à la menace grave du Coronavirus, dans son obsession de préserver la vie de chaque Camerounais il a édicté 20 mesures salutaires qui feront date.

1) Un confinement total des régions du centre, du littoral, de l'ouest et du Sud Ouest dans leurs épicentres respectifs que sont Yaoundé, Douala, Bafoussam et Buea par extension Limbe du 06 au 21 Avril 2020 soit 15 jours.

2) Le dépistage massif des populations dans les régions concernées par la propagation rapide du virus à savoir les villes précitées et bien d'autres selon l'évolution de la situation avec pour cible prioritaire les personnes âgées de 50 and et plus.

3) La désinfection à l'échelle nationale des lieux publics notamment les marchés et les habitations des quartiers populaires et non urbanisées.

4) Le port systématique du masque et généralisé dans toutes les régions touchées par le Coronavirus et spécialement les villes de Yaoundé, Douala, Bafoussam et Limbé.

5) Les check-point sanitaires à l'entrée de chaque région pour tester sur place et prendre en charge directement les personnes porteuses du virus.

6) Un élan patriotique et de solidarité envers les héros de l'heure à savoir le personnel de santé par la mise à jour de leur matériel de travail et l'adéquation des besoins sanitaires aux exigences de la crise aiguë qui frappe le monde.

7) Le respect scrupuleux des règles d'hygiène tel que prescrit par l'OMS assorti d'une discipline individuelle et collective de fer.

8 ) Pour une réussite totale du confinement à venir une solidarité transversale sera de mise entre riches et pauvres, nantis et nécessiteux, nationaux et diaspora.

9) Une mobilisation nationale sans précédent du Nord au Sud, de l'Est à l'Ouest avec une patrouille dans chaque localité, composée de volontaires équipés et protégés chargés de distribuer les aliments et de l'eau pendant les 15 jours de confinement avec l'appui des fonds venant d'un fonds international dédié à cet effet.

10) L'acquisition massive des masques tant sur plan national qu'international et des solutions hydroalcoolique pour les mettre à la disposition des personnes vivant dans les sévèrement touchées et confinées.

11) L'achat immédiat et en quantité importante des combinaisons de protection, des thermomètres infrarouges, des kits de test diagnostique, des respirateurs, des matériels de soins et des médicaments pour soutenir le personnel médical et soulager les malades en détresse.

12) La suspension des factures d'eau et d'électricité pour les 3 prochains mois (Avril, Mai et Juin)

13) La suspension du paiement de la patente par les transporteurs pour la même période

14)La suspension des droits de marché pour les petits commerçants et les bayam-salams pour cette même période.

15) Un dialogue entre le patronat et le gouvernement pour arrêter un train de mesures afin de soulager fiscalement et socialement les entreprises.

16) L'arrêt du paiement des impôts pour une période indéfinie en cas de non prise en compte des doléances du patronat dans l'optique de sauvegarder les emplois.

17) La création d'une gigantesque organisation populaire baptisée SurvieCameroun-SurvivalInitiative ( SCSI) avec un comité de parrainage, un comité de gestion et la mise sur pied immédiate du Fonds Survie-Cameroon-Survial Fund qui fait appel à une tontine national et Internationale sans précédent dont les modalités et les autres informations y relatives sont à retrouver sur le site internet: www.cameroonsurvival.org .

18) La mise en garde de Paul Biya et son entourage sur le projet d'un gré à gré anti peuple et des calculs politiciens sur sa mort éventuelle pour s'acheter une virginité auprès des populations meurtries par son incompétence et son absence devenue banale au demeurant.

19) Un ULTIMATUM DE 07 JOURS de preuve tangible de vie à compter de ce soir avant la saisine du Conseil Constitutionnel a été donné à Paul Biya. En cas de défaillance, les juges constitutionnels même partisans devront constater la vacance au sommet de l'État et en tirer toutes les conséquences de droit notamment l'organisation de nouvelles élections.

20) Un appel au peuple sera lancé dès la fin du confinement et celà sur toute l'étendue du territoire nationale si jamais la procédure judiciaire n'aboutissait pas, afin qu'il prenne son destin en mains.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter