Vous-êtes ici: AccueilWallOpinionsArticles2020 05 21Article 514603

Opinions of Thursday, 21 May 2020

Journaliste: Modestine Carole Tchatchouang Yonzou

Crise au MRC: merde, nous voulions tuer Modestine pour rien !


Pandémie Coronavirus au Cameroun : Lisez toute l’actualité ici →

Depuis hier, je lis trop de commentaires du genre : “Koh Nganang est venu te chercher en renfort...Koh il te défend parce que tu es sa sœur Bagangté...”.

Tout d’abord, l’homme Bagangté se caractérise par la Noblesse, la Dignité et l’Elégance. L’homme Bagangté est un homme d’honneur qui ne trahit jamais ses convictions. L’homme Bagangté se sacrifie pour sa famille et meurt pour sa patrie. Si vous en doutez, allez demander à Ernest Ouandjié, Nia-taddé etc.

Ceci dit, dans cette lutte dans laquelle nous sommes engagés depuis plus d’une décennie, le Full professeur Patrice Nganang et moi n’avons toujours pas été d’accord. Il n’a d’ailleurs pas hésité à me bousculer quand j’ai pris position contre le hold-up électoral en mai 2019. Mais, dès qu’il s’est rendu compte plus tard que j’avais vu juste, il a eu l’humilité de le reconnaître en public en me rendant mes honneurs.

De tous les MRCISTES qui m’ont vilipendée, calomniée, traînée mon noble nom dans la merde et la salissure, organisée mon lynchage en bande, signalée mes pages au point de me faire perdre plus de 200.000 fans, qui d’eux a un jour eu le courage de s’excuser ? De se dire : “Merde, nous voulions tuer Modestine pour rien, elle avait juste compris très tôt avant nous”. ? Est-ce que même les Michelle Ndokki et autres qui répètent aujourd’hui exactement ce que j’ai dit il y’a un an ont eu le courage d’admettre que mon seul crime pour lequel ils ont voulu me tuer c’est d’être un peu trop intelligente et visionnaire???

Seul Patrice Nganang a eu le courage de le faire. Il n’a pas eu l’orgueil de se dire qu’il est full professeur et moi Docteur en admettant qu’il s’était lui aussi trompé. C’est ça la noblesse de l’homme Bagangté.

Alors, quand vous viendrez ici me dire que Nganang me défend parce que je suis sa sœur, gardez bien en mémoire que c’est chez vous là-bas de l’autre côté du pont du Nde qu’on chosifie la femme. Chez nous les Bagangté, les femmes sont des reines et très précieuses, et un homme qui ne défend pas sa sœur n’est rien ! Si vous en doutez, allez demander à Nganang.

Si un jour, vous avez la chance d’avoir un(e) Bangangté auprès de vous, dans le combat comme dans votre vie privée, rassurez-vous de ne jamais le/la perdre, car en dépit du fait que nous sommes très têtus, plus loyal aussi, vous n’en trouverez pas...!!!

Ô en passant, il est Tanou, et je suis Ngoutchou ! Autrement dit, je suis sa mère.

You ba'a you me Tanoudjeup.
Me lapte.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Join our Newsletter