Vous-êtes ici: AccueilWallOpinionsArticles2021 02 26Article 575944

Opinions of Friday, 26 February 2021

Auteur: Dr Mathieu Mbarga-Abega

Crise anglophone : la solution de Dr Mathieu Mbarga-Abega

J’écris ce même post depuis plus de quatre ans, que dure cette crise de la honte, un drame humain, que vit les Camerounais des régions anglophones et les éléments des forces de l’ordre du pays.

Je le répète aujourd’hui : Le Cameroun doit demeurer Un et Indivisible, autrement dit, posons nous de bonnes questions, pour de meilleures réponses.

Rappelons-nous des raisons du début de cette crise :

-les Avocats anglophones avaient manifesté, pour réclamer les meilleures conditions de travail, si j’ai bien compris, ils avaient raison

-le gouvernement du Cameroun, n’avait pas réagi à temps, il avait eu tord

-les extrémistes anglophones ont pris les armes pour menacer les institutions de la République du Cameroun, ils avaient lourdement tord.

Un citoyen civilisé, ne prend guère des armes pour combattre sa nation

-à ce stade du conflit, tout au moins au début de celui-ci

Dans une gouvernance réactive, Il fallait seulement que le gouvernement du Cameroun et la société civile, tiennent des assises.

Il s’agissait de fabriquer les réformes sur les points de discordes, à l’origine de ce fameux conflit.

Autrement dit, il n’y avait pas, il n’y a toujours pas lieu en date, de parler d'un dialogue national, de réclamation d’un Etat fédéral voire d’indépendance.

Soyons sérieux, les Camerounais anglophones ont fait quoi de si important de ce Cameroun, pour mériter tant d’honneur ?

Le gouvernement du Cameroun ne doit pas, jamais tomber dans ce piège du diable, qui consisterait dès qu’il y a un conflit, dans une région du pas, à donner un statut spécial.

Les extrémistes anglophones et leurs alliés du pays et de la diaspora, doivent sortir de leur ignorance absolue.

Ils doivent cesser de croire qu’ils sont les maîtres du Cameroun, sauf que c’est faux.

L’entêtement des extrémistes anglophones et leurs alliés ont poussé le président Paul Biya d’utiliser la force.

Un drame humain aux conséquences lourdes, qui a fait, fait toujours de milliers de victimes civiles et militaires selon la presse camerounaise.

La solution, pour sortir de cette crise est que les extrémistes anglophones et leurs alliés, déposent les armes, qu’ils rejoignent un Etat de droit, afin de travailler pour l’avenir de leurs enfants.

Si les extrémistes anglophones et leurs alliés, veulent la preuve que leur action criminelle, est une voix sans issue.

Ils doivent regarder les cas des minorités Corse en France et des catalans en Espagne.

La solution demeure, celle d’Un Cameroun Un et Indivisible.

Quand j’ai dit ça, j’ai beaucoup dit, parce que Dieu n’est pas sourd aux problèmes des Camerounais.

Mais c’est aux Camerounais de régler leur crise, comme d’autres nations avant eux, l’ont fait tout au long de l’histoire humaine. C'est ça le sujet.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter