Vous-êtes ici: AccueilWallOpinionsArticles2020 08 21Article 536275

xxxxxxxxxxx of Friday, 21 August 2020

Source: Coach Thierry pat

Crime crapuleux: une femme enceinte battue à mort par son mari et enterrée avec son bébé

En 2012, elle a rencontré Obinna Akaleme un agriculteur, et ainsi a commencé son voyage vers une mort prématurée dans les mains de l'homme qu'elle aimait tellement.

Que s'est-il passé?

Ses parents, ses frères et sœurs n'ont jamais su que Chinyere a subi plusieurs années d'abus et de violence dans les mains de l'homme qu'elle appelait " mon mari " Elle a assumé le rôle d'une femme atypique qui doit toujours afficher un bonheur inexistant dans un mariage rempli de tristesse et de regrets. Le seul indice sur ce qui lui est arrivé pendant son mariage de plus de cinq ans a été le récit des voisins qui ont raconté comment, lors d'une nuit particulière, Obinna, son mari l'a battue et elle est allée se réfugier chez le propriétaire pour sa sécurité. Aussi, la petite fille qui a vécu avec elle a révélé que Chinyere l'avait avertie de ne pas dire à ses parents que son mari a l'habitude de la battre même quand elle était enceinte de huit mois.

Cela expliquait la raison de la série de fausse couche qu'elle avait avant sa dernière grossesse qui était à terme. Ses parents s'inquiétaient du fait que leur fille avait eu environ quatre fausses couches en moins de quatre ans, et ont décidé de l'emmener chez eux. Elle a vécu paisiblement avec ses parents et sa grossesse avançait normalement et elle était en bonne santé. Malheureusement pour elle, le jour de son accouchement, Obinna, son mari est venu la chercher chez son père à 10 heures du matin pour l'emmener à l'hôpital. Et, comme une femme dévouée, elle lui obéit et l'accompagne. Selon le médecin, la mère et le bébé ont été confirmés en bonne santé à leur arrivée et le médecin lui a demandé d'aller chercher son sac pour l'accouchement le soir-là. Son mari l'a ramenée à la maison pour se préparer.

Malheureusement pour Chinyere, il s'est mis à discuter avec elle à cause d'un problème d'argent, il l'a battue très mal et l'a laissée inconsciente dans la maison. Il a quitté la maison et a éteint son téléphone et celui de sa femme, afin que personne ne puisse les atteindre. Il l'a laissée dans la maison et toutes les tentatives faites pour les atteindre étaient futiles. Il est retourné plus tard et l'a emmenée à l'hôpital lorsqu'il a découvert qu'elle mourrait vers 16h30 et n'a pas jugé nécessaire de contacter ses parents ou ses frères et sœurs, il l'a fait pour ne pas courir le risque de voir sa femme sortir du coma et parler à sa famille de tout ce qu'elle subit entre les mains de son mari . Il est également important de noter que l'hôpital où elle est décédée est situé à moins de cent mètres de la maison de ses parents.

Obinna finit par prévenir ses parents vers 20h30 pour leur dire qu'elle avait été transmise à l'hôpital . Les médecins ont révélé que Chinyere a été amené à l'hôpital sans vie (pratiquement morte). Le médecin a décidé de faire une césarienne pour essayer de sauver le bébé, mais c'était trop tard.

L'histoire triste de Chinyere est l'une parmi les millions de femmes dans le monde qui sont victimes de prédateurs sexuels et émotionnels parce qu'elles veulent être acceptées par la société en général. Elles cachent leur souffrance aux personnes qui peuvent les sauver. Les femmes prétendent aujourd'hui qu'elles sont dans des mariages heureux même lorsque les signes évidents indiquent autres choses. Pour combien de temps allons-nous suivre cette tendance à prétendre que tout va bien quand ce n'est évidemment pas le cas ? Doit-on mentir pour être acceptée par la société ? Allons-y et disons non à la violence conjugale. Il y a beaucoup de familles comme Chinyere qui auraient souhaité que leurs enfants soient restées célibataires et vivent avec eux au lieu de se marier et d'être tuées par leurs partenaires. TROP C'EST TROP

Femme_Enceinte

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter