Vous-êtes ici: AccueilTribuneOpinionsArticles2021 06 22Article 603754

Opinions of Tuesday, 22 June 2021

Auteur: BORIS BERTOLT

Covidgate: Mbarga Atangana rattrapé par ses 'mensonges' devant les enquêteurs

Il a bel et bien validé 1 test à 17 500 FCFA Il a bel et bien validé 1 test à 17 500 FCFA

De nouvelles révélations dans « l’affaire Medeline Medical Cameroon SA », du nom de cette société accusée dans le rapport de la chambre des comptes d’avoir fait perdre au trésor public près de 14 milliards Fcfa liés à la surfacturation du prix d’achat des Kits, viennent contredire la version du ministre du commerce Luc Magloire Mbarga Atangana devant les enquêteurs du Tribunal Criminel Spécial (TCS) au cours de son audition. Selon le lanceur d'alertes Boris Bertolt, il a bel et bien validé 1 test à 17 500 FCFA.

C’est une nouvelle information qui change beaucoup de choses dans l’affaire Medeline Medical Cameroon SA qui avait été accusé dans le rapport de la chambre des comptes d’avoir fait perdre au trésor public près de 14 milliards Fcfa liés à la surfacturation du prix d’achat des Kits. Un rapport qui a été achevé, transmis à la présidence de la République et qui devrait être rendu public dans les prochains jours.

Jusqu’ici le ministre du Commerce, Luc Magloire Mbarga Atangana avait affirmé y compris devant les enquêteurs du Tribunal Criminel Spécial ( TCS ) au cours de son audition que la commission spéciale qu’il avait mis sur pieds avait recommandé le 1er juin 2020 d’acheter 25 tests par carton à 17 500 Fcfa prix hors TVA des kits de tests de type standard Q Covid-19 AG du fabriquant SD BIOSENSOR. Or Medeline Medical Cameroon SA avait par la suite plutôt vendu un test à 17 500. De nouveaux éléments montrent que le ministre du commerce a menti. Il a bel et bien validé 1 test à 17 500.

En effet, il faut déjà savoir que 1 900 000 tests avaient été livrés au gouvernement de la République par la société Medeline Medical Cameroon SA, adjudicataire du marché ainsi qu’il suit : 30 mai 2020 : 100 000 tests de type standard Q Covid-19 AG ; 25 juin 2020 : 300 000 tests de type standard Q Covid-19 AG ; 20 juillet 2020 : 500 000 tests de type standard Q Covid-19 AG ; 28 décembre 2020 : 500 000 tests de type standard Q Covid-19 AG ; Janvier 2021 : 500 000 tests de type standard Q Covid-19 AG. Pour un total de près de 33 milliards Fcfa. Si la première livraison s’est effectué au moment où la commission du Ministère du commerce n’avait pas fixé le prix des tests, elle a statué le 1er juin 2020. Ainsi, toutes les autres livraisons se sont déroulées au moment où Medeline Medical Cameroon SA savait que le gouvernement entent acquérir 25 tests à 17 500.

Entre mai 2020 à fin novembre 2020, Medeline Medical Cameroon SA a livré 900 000 tests à 17 500 FCFA l’unité pour un montant d’environ 16 milliards Fcfa. Alors qu’ils sont informés depuis le 1er juin 2020 que le gouvernement du Cameroun a opté pour 25 tests à 17 500 FCFA, ce n’est que six mois après, soit le 9 décembre 2020 que Medeline Medical Cameroon SA va s’opposer à la mercuriale fixée par le ministre du Commerce, Luc Magloire Mbarga Atangana. Dans un courrier daté du 9 décembre 2020, Medeline Medical Cameroon SA rejette le prix du gouvernement. Son directeur général écrit : « nous vendons un test à 17 500 FCFA. On se retrouverait avec d’énormes pertes, si notre livrable devait coûter 17 500 FCFA par kit de 25 tests par carton, comme mentionné dans la fiche de validation ». Après cette correspondance, effectue une autre livraison de 500 000 tests le 28 décembre 2020.

L’on découvre en réalité que contrairement à ce qu’il a toujours affirmé, le 12 janvier 2021, « la commission spéciale de validation des prix et tarifs de référence des équipements, travaux et services destinés aux administrations publiques et parapubliques dans le cadre de la lutte contre la pandémie COVID 19 » va prendre une décision dans laquelle elle valide le prix du kits de tests de type standard Q Covid-19 AG du fabriquant SD BIOSENSOR à 17 500 Fcfa. Soit conformément aux souhaits de l’entreprise Medeline Medical Cameroon SA. L’information est par la suite transmise au ministère de la Santé.

Après réception des changements de prix, le sous-directeur du budget et du financement du ministère de la Santé, Élysée Amour Eyenga demande au ministère du commerce de lever toute confusion « du point de vue comptable et budgétaire ». Car selon lui, « la désignation utilisée pour chacun des articles indique le nombre de Kits contenus dans un carton laissant ainsi l’impression d’une facturation du carton et non du kit au prix unitaire hors taxe retenu ». Sur cette base le ministère du commerce ne peut plus soutenir la thèse selon laquelle c’est le ministère de la Santé qui aurait fixé les prix du kit de tests Covid 19 à 17 500 Fcfa.

Qu’est-ce qui aura bien motivé les responsables du ministère du commerce à faire un rétropédalage ? Pourquoi avoir attendu six mois avant de changer les prix alors qu’ils avaient conscience que des paiements étaient déjà effectués dans le compte de Medeline Medical Cameroon SA logé à Afriland First Bank? Pourquoi avoir menti pendant plusieurs semaines? Autant de questions qui offrent de nouvelles pistes aux enquêteurs et qui appellent à de nouvelles auditions du ministre du ministre du Commerce, ainsi que des membres de la commission.


Medeline_Medical_Cameroon_SA_Mbarga_Atangana_Facture

Medeline_Medical_Cameroon_SA_Mbarga_Atangana_Facture