Vous-êtes ici: AccueilTribuneOpinionsArticles2021 05 25Article 598552

Opinions of Tuesday, 25 May 2021

Auteur: Isidore Mebenga

CovidGate: pour échapper à la prison, Ella Ngwba veut livrer Manaouda Malachie

• Isidore Mebenga accuse Ella Ngwba de vouloir échapper à la prison en livrant Manaouda Malachie

• Ella Ngwba tente s'éloigner des accusations qui pèsent sur le ministre de la santé

• Ella Ngwba avait toute la confiance du ministre et gérait toutes les lignes du ministère


Le ministre de la santé publique Dr Manaouda Malachie se retrouve de plus en plus seul dans ce scandale de détournement de fonds destinés à lutter contre la propagation de la pandémie au Cameroun.

La dernière sortie dans cette qui mérite d’être qualifiée de « CovidGate » est celle d’Isidore Mebenga, qui accuse le Directeur des ressources humaines et du patrimoine du Minsanté Ella Ngwba de vouloir échapper à la prison en livrant Manaouda Malachie.

Ci-dessous l’intégralité de son analyse

Depuis l'enquête ouverte par Paul Biya relative à la gestion des fonds du Covid-19. Des révélations fusent de partout, certaines vont même jusqu'à disculper des personnes qui n'ont jamais été pourtant jugées.

La psychose gagne du terrain dans certains bureaux des ministères concernés mais bien plus au ministère de la santé où tout semble s'être arrêté pour la seule raison que chacun cherche des voies et moyens pour s'éloigner de la gestion des fonds covid-19.

Le dernier en date c'est une publication plutôt curieuse sur un certain Ella Ngwba (en photo) avec pour titre : Covid-19 : Ella Ngwba non partant. Il va s'en dire que tous les moyens sont bons pour échapper à quelque chose qui paraît pourtant évident. Des personnes aux ministères de la santé s'organisent dans Les couloirs pour faire porter le chapeau sur seul ministre Malachie Manaouda. Or plusieurs directeurs sont également convoqués au tribunal criminel spécial.

Drôle quand à cette façon de faire. Celui de s'inventer une cabale dans l'optique de se disculper. Car c'est à l'évidence ce que l'on peut lire du ''kilav' organisé pour protéger l'actuel directeur des ressources financières et du patrimoine du ministère de la santé publique du Cameroun.
Pourquoi tenterait-il alors de trouver les moyens de s'éloigner des accusations qui pèsent sur le ministre de la santé ?

Et bien, il faut savoir que ce dernier est pointé du doigt par certains collaborateurs du ministre Malachie Manaouda comme étant celui par qui des révélations documents à l'appui incriminants le ministre de la santé se retrouvent dehors.

Ce dernier, ancien haut cadre de l'agence d'investigation financière, est directeur des ressources humaines au moment où le gouvernement lance la riposte contre la Covid-19. Selon nos informations, c'est après une licence en philosophie à l'université catholique d'afrique centrale qu'il entre à l'Enam grâce à des réseaux de familles et va risquer l'exclusion n'eut été l'influence que son père ancien préfet et ancien Secrétaire général du ministère de l'administration territoriale et sa mère alors député.

Selon des journalistes à sa solde, l’actuel directeur des ressources financières et du patrimoine du ministère de la santé publique fait dire qu’il aurait été :
''écarté de l'équipe qui gère le Covid-19 par le ministre de la santé car étant en voyage en Allemagne quand l'équipe est mise sur pied.
De retour d'Allemagne il est aussitôt placé en confinement. Il n'a donc été ni de près ni de loin impliqué dans la gestion des fonds Covid-19."

Pourquoi cette précipitation à se justifier à la face de l'opinion publique ?
'' Nommé récemment directeur des ressources financières et du patrimoine du ministère de la santé il vit actuellement une situation difficile, car ayant été mis dans un pain sec par le chef de département ministériel comme le secrétaire d'État ALIM AYATOU, le Drhp a été sevré de toutes lignes budgétaires au profit d'un certain Diaby homme de main du Ministre de la santé...''

Faux rétorque, certains qui pensent que c'est simplement la suite logique du combat engagé par celui-ci envers un ministre qui l'a accueillie au ministère de la santé publique et qui aura tôt fait de faire de lui ce que il est aujourd'hui.

Que de révélations dans un poste qui devrait pourtant le couvrir on découvrira par exemple que lui-même fait étalage de sa fortune immense
'' M. Ella NGWBA a une école de formation en soins infirmiers dans la localité de Biwongbané. Là encore c'est un penalty raté car l'école en question est la propriété du père de ELLA NGWBA qui a été plus de 20 ans préfet et 8 ans secrétaire général du ministère de l'administration territoriale avant sa retraite.''

On peut comprendre justement par-là que le Drhp qui est pourtant au cœur de la cabale engendrée contre le ministre de la santé veut se faire passer pour la victime, prétextant qu'il aurait été sevré '' de toutes lignes budgétaire au profit d'un certain Diaby homme de main du Ministre de la santé.''
Sauf que c'est connu de tous au ministère de la santé publique, il est celui qui aurait fait dire à la presse à coup d'argent que Malachie Manaouda serait en porte faux avec le regretté Secrétaire d'État à la santé, Alim Hayatou. Et voulant à tout prix mettre le ministre en mal avec son Secrétaire d'État à propos du budget, alors que depuis l'arrivée de Malachie Manaouda a la tête de ce ministère, le budget de fonctionnement du secrétaire d'Etat à augmenter.

Le ministre selon nos sources a donné toute la confiance au Secrétaire d'Etat entre le désignant ordonnateur dans la gestion des fonds de Covid, et fait de lui le gestionnaire du budget d'investissement.

En rappel, Ella Ngwba avait été nommé Directeur des ressources humaines alors sortant de l'Agence Nationale Investigation Financière où il était chef service et ce pendant 13 années. Le ministre Malachie Manaouda va selon nos informateurs le sortir de son bureau de chef de service pour le nommer et faire de lui un directeur plein.

Il avait donc toute la confiance du ministre et gérait toutes les lignes du ministère et refoulait tous les autres collaborateurs, qui pouvaient être proche du ministre. Aujourd'hui DRFP, '' il pense devenir ministre avec l'argent amassé, un argent qu'il s'est fait avec l'argent des concours et des lignes de la DRH ''.

Pour Ella Ngwba, s’il est arrivé à ce prestigieux poste ce n'est nullement de la volonté du ministre de la santé publique mais ses contacts à la présidence de la République. D'où cette révolte sous fond de trahison envers son mentor d'hier. ''Alors qu'il a été un proche du ministre, et qu'il ll a trahi le patron, il l'a mis en quarantaine d'où le début avec l'acharnement sur les médias'' révèle notre source.

Il est accusé par les proches du Ministre Malachie Manaouda comme étant celui qui ordonnait après partagé la publication de certaines vidéos privées de Malachie Manaouda et de son entourage juste pour lui faire du chantage.

Sauf que échapper à son destin c'est quelque chose qui arrive très rarement chez les hommes car chacun est intimement lié à son destin.”