Vous-êtes ici: AccueilWallOpinionsArticles2021 04 18Article 590566

Opinions of Sunday, 18 April 2021

Auteur: Wilfried Ekanga

Covid-19 : 'un jour on saura la vérité'

En 2020, l'on nous a abondamment déconseillé la chloroquine (que nous prenions pourtant à tort et à travers dans notre enfance sans jamais rencontrer de souci), sous prétexte qu'elle avait de terribles effets secondaires.
Aujourd'hui, on incite à prendre des vaccins confectionnés en quelques mois dans des circuits pas toujours clairs, et dont les effets secondaires sont 1000 fois plus nocifs - et visibles à l'œil nu - que ceux des médicaments qu'on a déconseillés.


Un jour on saura la vérité.


Ils auraient pu se contenter de dire : " Tel remède n'a aucun effet". Mais ils disent carrément : "C'EST ABSOLUMENT MORTEL !", comme dans une manœuvre de dissuasion pensée en amont.


J'ai du mal à trouver quelqu'un qui soit mort de prise de chloroquine, d'artémisia ou autre traitement, or j'ai vu les créateurs de certains vaccins se plaindre eux-mêmes du manque de fiabilité de leur produit.
On interdit donc les médicaments qui ont fait leurs preuves et qui ne tuent (quasiment) pas, mais on va même jusqu'à expédier gratuitement certains vaccins potentiellement dangereux.


Et certains pays où le tribalisme et le commérage sont les seuls programmes de société (pendant que les autres envoient des vaisseaux dans l'espace), accueillent ces "cadeaux" sans poser de question.
Un jour on saura.
Faisons un jeu : vous êtes atteint de Covid-19 et vous prenez de l'hydroxychloroquine ou un autre médicament traditionnel. Sauf qu'en même temps vous étiez atteint du VIH ou de la syphilis. Si vous avez la mauvaise idée de mourir dans les mois suivants, on dira que c'est à cause de ce médicament. Comme si les autres maladies avaient cessé d'exister (et de tuer) parce que Covid.


En bref :
Sur les 7,5 milliards d'humains qu'il y a sur terre, ils sont moins de 100 à savoir ce qui se trame réellement derrière cet amoncellement de paradoxes et d'illogismes.


Les problèmes de cette deuxième décennie du IIIème millénaire ont commencé quand les médecins ont fermé leur bouche pour laisser les politiciens parler de santé.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter