Vous-êtes ici: AccueilWallOpinionsArticles2020 07 21Article 529135

Opinions of Tuesday, 21 July 2020

Journaliste: BORIS BERTOLT

Corruption - Tribalisme: une véritable mafia s'installe au ministère des forêts et de la faune


Pandémie Coronavirus au Cameroun : Lisez toute l’actualité ici →

Une histoire de recensement chaque année les agents et cadres de ce ministères souffrent d'une injustice administrative. Pendant que le projet de statut paramilitaire de ce corps est en cours de signature et est attendu depuis très longtemps sans suite, il a été constaté avec beaucoup de regret que le principe de hiérarchie n'est pas respecté dans ce corps au Cameroun.

Les agents techniques sont chefs sections et chefs service pendant que les techniciens supérieurs, les ingénieurs du même corps sont en complément d'effectif et sont gravement méprisés par les nommés.

La plupart des conservateurs, des délégués départementaux et autres chefs nommés menacent et torturent ces jeunes sans fonction en se basant sur la formule suivante (attends ton tour).

Quelle injustice ?

Plusieurs chefs services et délégués de ce fameux MINFOF impriment les bulletins de paye de leurs collaborateurs sans toutefois demander leur avis et partent engager les ordres de mission à leurs noms sans toutefois leur montrer 5frs.

Il existe dans ce ministère surtout au grand nord les agents et cadres qui ont déjà fait plus de 10 ans sur place et dicte leur loi à ceux qui ne sont pas nommés surtout lors du partage des avantages de service (les contrôleurs des bigarades de contrôle, les délégués départementaux et les chefs section).

Le fichier de ce ministère est actualisé régulièrement mais le même phénomène reste

Une véritable symptôme et preuve de la corruption, du tribalisme, du favoritisme et de l'anarchie administrative.

Pendant que vous attendez la signature du statut paramilitaire vous n'arrivez pas à respecter le principe de hiérarchie et chacun s'occupe de ses intérêts personnels surtout les délégués et les chefs de poste puis les conservateurs véreux.

Les cadres en complément d'effectif pleurent et souffrent dans les services avec des bagages en intellectuels en souffrance.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter