Vous-êtes ici: AccueilWallOpinionsArticles2020 04 14Article 505291

Opinions of Tuesday, 14 April 2020

Journaliste: Lucien Minka

Coronavirus : l’urgence de l’action au Cameroun

La Pandemie du Coronavirus fait de plus en plus son lit au Cameroun. A l’heure où nous sommes il est important de mettre tous nos efforts sur l’action. Je pense que nous devons en ce moment agir pour sauver nos vies ainsi que celle de nos compatriote. Je veux avec cette Réflexion apporter ma contribution au combat contre le coronavirus. J’aimerai ainsi féliciter toutes les actions qui ont déjà été faites jusqu’ ici et encourager les décideurs et les personnes engagées dans ce combat à continuer le combat sans relâche. Je pense ainsi au personnel de Sante, au Gouvernement, aux Initiatives des Hommes Politiques, ceux de la Société Civile et les personnes de bonne volonté qui se manifestent tous les jours. Merci pour votre travail. Vous sauvez des vies humaines à travers ce travail. Il faut agir et continuer à agir en ce moment difficile que traverse le monde. Actuellement il n’est pas possible de savoir si une action est bonne ou pas. En temps de crise il faut d’abord agir. C’est pourquoi j’interpelle tout le monde a l’action dans ce combat. Peu importe le domaine. Chaque contribution est une grande aide pour ce combat. Ensemble nous vaincrons ce virus.


Je souhaite plusieurs réflexions sur le coronavirus dans notre pays. Cela se fait aussi partout ailleurs. Notre Pays regorge beaucoup de penseurs dans tous les domaines de Science. Le coronavirus n’est-il pas une occasion pour nous de philosopher sur la solidarité dans notre pays ? Ce virus n’est-il pas une chance pour nos dirigeant et nous de repenser ensemble nos rapports ? Quels rapports existent-il entre les jeunes et les personnes âgées, entre pauvre et riche, personnes à risque a la maladie et ceux qui ne sont pas touchées de cette maladie dans notre pays ?


Je propose qu’une Taskforce pour la riposte camerounaise au coronavirus soit réellement mise en place et que les scientifiques de tout bord y soient associés. Car notre pays a de la qualité en termes de professionnels dans plusieurs domaines. Je pense que cette proposition a déjà été faite par plusieurs. Cette Proposition est importante. C’est pourquoi il est nécessaire de la rappeler ici.



Le nombre de Malade que nous comptons au Cameroun nous permet déjà de faire plusieurs études qui peuvent nous aider à apporter les véritables solutions aux problèmes que nous avons à travers le coronavirus. Dans le domaine social auquel j’appartiens nous devrons apporter des solutions aux problèmes de : pauvreté, aide sociale, aide aux personnes défavorisées, aux refugiées, aux prisonniers par exemple. La crise apportera beaucoup d’autre problèmes tels que les violences conjugales, les dépressions, la perte de l’emploi et les dépressions pour ne que citer ceux-ci. Tous ces problèmes ne peuvent être efficacement résolus que si nous commençons maintenant déjà à faire des études. Nous pourrions avoir un avantage sur certain pays dans la sous-région, le continent et le monde. Nos médecins pourront mieux aider nos compatriotes et nous pourrions être de moins en moins touché par la crise. Les médecins cliniciens, ceux de santé publique et les sociologues peuvent chacun à travers leurs travaux apporter beaucoup pour ce combat.


Plusieurs pays à travers le monde ont opté en ce moment de crise pour le confinement et l’application de ce confinement emmène avec lui beaucoup de réalité à prendre en considération au Cameroun. Je conseille à tous de lire la Réflexion du Pr. Viviane Ondoua Biwole du 10 avril 2020 à ce sujet. [1] Sa Réflexion est riche. Malgré l’hésitation de certains Experts pour le confinement à cause de la fragilité de notre économie dominée par l’économie informelle, il est quand même important de souligner que seul la Prévention contre le Coronavirus avec le confinement et le Port du masque peuvent ralentir la propagation rapide de la maladie jusqu’à ce que nous ayons un vaccin et/ou un traitement contre le Coronavirus. Il est aussi important ici de dire à nous compatriotes que notre mode de vie changera avec ce coronavirus.

Les deuils, mariages, fêtes et beaucoup d’autres manifestations ne se dérouleront plus comme avant le Coronavirus. Beaucoup d’expert pensent que d’ici la fin de l’année nous aurons peut-être un vaccin. Jusqu’au vaccin, il sera toujours question de confinement partiel ou général des personnes des zones dans lesquelles le Coronavirus fera surface pour essayer d’avoir un contrôler sur notre système de santé. Je pense qu’il est important de dire à nos compatriotes que les données actuelles ne permettent pas encore d’estimer fin du Coronavirus dans le monde et au Cameroun. Nous devons maintenant apprendre à vivre avec ce Virus. Car il est là avec nous.


En définitive, il faut que chacun de nous apporte sa contribution dans ce combat. Seule la solidarité nous aidera. Nous serons ainsi sur le plan continental peut-être au-devant de la scène. Nous pouvons saisir cette chance pour se mettre tous ensemble pour la construction de notre pays. Le fonds de solidarité initié par le Chef de l’Etat, les initiatives des hommes politiques, des organisations humanitaires ou des ONG doivent être encourage de tous. Une solidarité nationale et internationale doit aussi nous guider.
Je pense que nous devons faire beaucoup d’études pour faciliter les prises de décision de nos dirigeant. Ils ont besoins des experts ! Pour l’instant, il faut continuer à agir et toujours vite agir dès que nous avons de nouveaux éléments à notre possession pour la prise de décision. Nous n’avons plus de temps à perdre, il est question de nos vies !

Lucien Minka

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter