Vous-êtes ici: AccueilWallOpinionsArticles2021 01 16Article 567458

Opinions of Saturday, 16 January 2021

Auteur: Bertin Metsengue

Complot international: la France autorise une campagne de dénigrement contre Paul Biya !

L’ambassadeur du Cameroun à Paris dénonce à travers un communiqué signé ce jour une campagne d’affichage sauvage et malveillante contre le président camerounais dans certains quartiers de Paris et dans l’île de France. Cette situation est un des pans de représailles de l’Elysée à l’encontre du régime de Yaoundé ayant décidé de mettre un terme aux accords coloniaux et esclavagistes.

C’est une situation pour le moins honteuse qui se déroule à l’hexagone depuis bientôt un mois. Les vandales de la BAS groupe obscurantiste, ethofasciste montée par l’Élysée, a décidé de faire une campagne d’affichage à certains endroits à Paris pour ternir l’image de Paul Biya en France afin de distraire l’opinion française quand à l’actualité qui tournait autour de la fin des accords spéciaux le 26 Décembre 2020. En clair, cette campagne d’affichage visait à convaincre l’opinion française de ce que Paul Biya était un mauvais chef d’Etat pour tenter de diluer l’actualité de la fin des accords coloniaux non reconduit par l’homme providentiel du Cameroun. Helas, cette campagne n’a eu aucun impact sur l’opinion nationale française plus préoccupée par la Covid-19 et la grève des gilets jaunes.

L’Élysée aux Abois!

L’autorité française ne sait plus à quel saint se vouer. La solution milicienne s’est avérée contreproductive même si elle est loin d’être abandonné. Les représailles diplomatiques quand à une intervention militaire internationale ont été toujours stoppées par les partenaires bilatéraux Russes et chinois du Cameroun. L'implosion sociale tant souhaité et encouragé donc l’acteur principal, était le rescapé du G11 Maurice Kamto a été un fiasco du fait de son amateurisme politique. Par désespoir l’Elysée autorise la campagne de dénigrement d’un chef d’Etat étranger sur le sol français. Du jamais vu dans histoire des vivant

Le Cameroun, maitre de son destin

Paul Biya l’a toujours dit. Son pays compte rester maître de son destin et ne saurait en aucun cas être la chasse gardée d'aucun Etat au monde. Le dirigeant camerounais a lancé l’exploitation nationale du sol et du sous-sol pour finaliser le plan d’émergence de son pays. Cela passe désormais par l’exploitation minière à cet effet il a créé une société nationale des mines SONAMINES mais il a aussi lancé l’exploitation du pétrole de Bakassi. Cette presqu'île longtemps disputée avec le Nigeria et donc l’offensive diplomatique du grand Baobab d, Afrique a eu raison d’Abuja est très riche en gazon et en pétrole mais aussi en ressource halieutiques.

Septennat des grandes opportunités !

Ce septennat sera celui de la prospérité libéré de toutes chaînes de l’esclavage. Le Cameroun est prêt à battre monnaie. Son économie est diversifiée et son niveau d’endettement est l’un des plus bas du continent. La chine a promis à Yaoundé une annulation de sa dette car touché par la Covid-19 au même titre que plusieurs pays d’Afrique. Cérise sur le gâteau quand on sait que la nouvelle monnaie du pays des Lions indomptables sera dépourvue du poids de la dette. L’autorité française ne peut que torpiller cette démarche de Yaoundé par des campagnes de dénigrement et des plans ourdie de déstabilisation. Dieu est aux côtés de Yaoundé.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter