Vous-êtes ici: AccueilTribuneOpinionsArticles2021 07 07Article 606685

Opinions of Wednesday, 7 July 2021

Auteur: Kand Owalski

Communication: le jeu que joue le RDPC avec Equinoxe TV dévoilé

Charles Elie Zang Charles Elie Zang

Dans une tribune publiée hier mardi, Kand Owalski dénonce comment le RDPC utilise Charles-Elie Zang dans sa stratégie de diversion des Camerounais dans ses sorties sur la chaîne Equinoxe TV.
---



Comment Équinoxe ne voit-elle pas le jeu du RDPC? S’il est vrai que Zang est un cancre, il est tout aussi vrai que sa présence régulière sur les plateaux d’Equinoxe TV participe d’une stratégie de communication bien pensée par le RDPC. Sa mission, chaque fois qu’il va sur Équinoxe est clairement définie : jouer le fou pour brouiller le message pertinent de ses co-panélistes si bien qu’à la fin de l’émission, on ne souvienne que de ses conneries. Plusieurs fois, nous nous sommes surpris ici à commenter l’idiotie de Zang après un rendez-vous médiatique d’une thématique importante pour les Camerounais en ignorant complètement les autres interventions.

Je suis surpris quand des gens me disent : « il nous distrait un peu après une longue journée de stresse, sa place est importante ». En le disant, ils ne se rendent même pas compte que leurs propos traduisent ainsi le succès de la stratégie du RDPC. Un débat politique n’est pas une source de distraction. C’est un moment important pour l’instruction des Camerounais.
Il faut être naïf pour penser que le RDPC ne sait pas ce qu’il fait. Et cela joue non seulement contre notre combat, mais aussi contre Équinoxe. A force de faire passer ces cancres, le peuple ne retient plus le bon message et l’audience se lasse de l’émission.

C’est donc gagné pour le RDPC, lui qui a déjà dans ses poches la quasi totalité des autres chaînes de télévision. D’ailleurs remarquez que si sur Équinoxe ses militants jouent aux fous, les autres chaînes leur servent d’outils de propagande anti-changement, sans possibilité de discours contradictoire.

Équinoxe est la seule chaîne qu’il reste aux Camerounais et elle devrait exiger du RDPC des panelistes capables de défendre des idées plutôt que des fous grimaçants qui brouillent le travail de sensibilisation. A défaut, elle perdra le peuple et finira par se perdre elle-même.