Vous-êtes ici: AccueilWallOpinionsArticles2021 04 29Article 594166

Opinions of Thursday, 29 April 2021

Auteur: Bertin Metsengue

Comment la France masque les crimes contre les Chefs d'Etats au nom de la démocratie !

Emmanuel Macron et les présidents africains Emmanuel Macron et les présidents africains

Depuis l'assassinat du président Tchadien, personne de demande une enquête . La communauté internationale prend cela comme un fait banal. Pourtant la maladie d,un opposant russe a entraîné un déferlement de toutes les puissances occidentales qui en cœur mettaient en garde la Russie contre toute dégradation de sa santé. Si l'exécution sauvage d,un chef d,Etat comme Deby est un non événement mais que seule sa succession préoccupe. Les autres chefs d,Etats de la CEMAC ne doivent t,ils pas s,en méfier ?

La Situation du Tchad a été voulue !
Il faut être né de la dernière pluie pour ne pas arriver à la conclusion d,une conspiration internationale sur l implosion du Tchad pour fragiliser d,avantage le verrou d,Afrique centrale qui est le Cameroun. Le président Tchadien est tué. Un conseil militaire de transition est rapidement mis en place. Et le président de l,Assemblée se déclare inapte à assumer l,interrimat. Fait assez difficile à croire , est que les proches militaires du président Deby veulent faire croire au monde entier que leur président est mort au front comme un homme de troupe. Non c,est invraisemblable. Deby a été tué par son entourage son assassinat a certainement été commandité pour des raisons géostratégiques et géopolitiques. Pour le comprendre , il faut aujourd'hui questionner l,Etat des relations entre la France et les pays de la CEMAC notamment, le Cameroun, la RCA et même tous les autres. Deby a refusé de soutenir BOZIZE l,homme de la France pour continuer à perpétuer le chaos en RCA où se trouvait déjà la Russie pays ennemi de l,occident . Il a donné l,opportunité au Cameroun d,avoir le droit de poursuite au Nigeria via la Force mixte Multinationale- FMM.

Sa réélection était devenue insupportable car devenu incontrôlable pour ses mentors. Le meilleur moment pour l,assassiner était quelques jours après sa réélection quand on sait qu' une certaine opinion devrait être favorable car aucun chef d,Etat au monde ne fait l,unanimité cela est beaucoup plus perceptible à la fin d,une election présidentielle. Bien évidemment si le vainqueur était tué les perdants en seront réjouis. Tel était l,effet recherché pour masquer un crime horrible d un chef d,Etat africain.

Paul Biya a échappé belle !
En Novembre 2019 , quelques mois après sa réélection pour un 7ème mandat à la tête du Cameroun avait été victime d,une tentative d,assassinat sur le sol français en marge de sa visite officielle au pays de De Gaulle. Des brigands de la BAS , un groupe obscurantiste très proche de l,Élysée s,était introduit dans l,Hôtel du N°1 camerounais sous le regard indifférent de la police Française. N,eu été le professionnalisme et la bravoure de la garde rapprochée du chef de l,Etat camerounais l,irréparable se serait produit. Si un tel drame s,était produit le Cameroun aurait certainement plongé dans une crise fratricide sans précédent dans son histoire .

En sommes une grande majorité de l'opinion camerounaise attribue la BAS à une tribu. Un tel drame aurait provoqué une situation semblable à la situation qu,a vécu le Rwanda en Avril 1994. Pourtant , les véritables coupables étaient ailleurs et en avaient d,autres raisons. Mais auraient utilisé la situation politique tendue au Cameroun à cette époque pour mettre le feu . Si le Cameroun a échappé, le Tchad n,a pas eu cette chance. Il en est de même pour Touadera de RCA qui a vu une coalition des rebelles jadis ennemis se mettre ensemble en pleine élection présidentielle pour le débarquer en début d,année 2021 coalition à la tête de laquelle se trouvait un.certain BOZIZE.

Non aux coups de force au nom d,Une certaine Démocratie !
La démocratie tourne autour de la volonté du peuple. Nul n,a le droit d,imposer au peuple son agenda . Pourtant, certains tentent de vouloir faire croire aux peuples africains que démocratie est égale alternance. Faux. L,alternance est l,une des conséquences de la démocratie mais elle n,implique pas toujours cela. Si le peuple décide de garder un président durant des décennies au pouvoir c est elle seule qui sait pourquoi. On ne peut donc pas venir lui dicter une vision erronée sous le fallacieux prétexte que se serait la dictature. Oui c,est la dictature mais celle de la majorité. Comme la plus part des pays de la Cemac sont sourds à ces sons de cloches dissonants, alors les impérialistes organisent les coups d,Etats pour arriver à mettre en pratique l,effet Pangolin. Cela peut marcher une fois mais pas toujours . Hier lors des manifestations au Tchad , les populations s,en sont pris aux effigies et aux biens français. C,est un signe révélateur qui fait dire que ces peuples ne sont pas dupes et qu'ils en savent plus que ce que beaucoup pensent.

Pourquoi l'occident veut imposer l,alternance en Afrique ?
Aucun pays du Nord ne s,est construit dans la démocratie. Aucun . Ils ont été construits dans la tyrannie et le totalitarisme sévère. La démocratie est arrivée quand tous les leviers de ces pays étaient déjà mis en place et la prospérité était déjà actée. La démocratie a juste eu pour rôle de venir les permettre de maintenir la paix sociale. Pourtant, les pays africains pour la plus part ont vite domestiqué la démocratie . Seulement, les africains amoureux des royaumes , prônent plus pour la stabilité et la continuité plus tôt que l,alternance. Seulement cela n,arrange pas les occidentaux qui voient leur intérêts en danger lorsqu'un chef d,Etat met long au pouvoir . Car celui-ci acquiert une expérience qui l'amène à savoir utiliser le jeu des alliances pour tirer profit pour son pays.

Si Biya n,avait pas fait autant de temps au pouvoir , jamais le Cameroun n,aurait aboli les accords de défense en 2009 ,,les lugubres accords sur le sous sol le 30 juin 2020 ou encore les iniques accords sur le FCFA . Il a fallu attendre leur échec avant de refuser de les reconduire tel à été sa stratégie . Pensez vous que si Ouphouet Boigny était encore en cote d ivoire il aurait reconduit le Cfa le 20 décembre 2019 ? Que si Hissein Habré était encore au Tchad y ,aurait t ,il des bases militaires françaises à N'Djamena ? Non. La longévité au pouvoir doit être de mise pour les jeunes Etats africains qui sont en construction.

Ceux qui sont contre , sont contre leur développement. Faut donc saluer le choix courageux du peuple camerounais d,avoir fait le choix de la longévité non pas pour faire plaisir à l occident mais pour sa libération, son indépendance, sa stabilité et bientôt sa prospérité. Le Peuple camerounais entend rester maître de son destin.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter