Vous-êtes ici: AccueilWallOpinionsArticles2020 11 01Article 553228

Opinions of Sunday, 1 November 2020

Journaliste: Jean-Pierre Du Pont

Comment Kamto a niqué Biya et le RDPC - Jean -Pierre Du Pont

Le Pr Maurice Kamto , qui de l’avis même de ses propres contempteurs , est tout sauf un cretin , qui plus est un juriste hors -pair et hors -normes , n’ignorait pas qu’en sortant précipitamment, le sieur Clément Atangana de l’enfer sur terre , de sa retraite où il végétait en comptant les jours , qu’il lui restaient pour passer de vie à trépas, le satrape reptilien, n’avait aucune intention de concéder la moindre victoire à quiconque de ses adversaires .

Alors , en homme prudent qui perçoit le mal de loin , car gouverner ou aspirer à le faire , c’est prévoir ( Praestat Cautela Quam Medela , disent les latins ) , le Pr Kamto a décidé de prendre Biya et sa clique du RDPC à leur propre jeu , et donc à revers , en menant désormais la danse .
D’abord obtenir d’ELECAM , qui fait ici office de commission électorale indépendante, la publication préalable à la tenue du scrutin proprement dit , de l’intégralité de tous les bureaux de votes . Ensuite , obtenir l’approbation de la signature définitive de tous les procès verbaux , dès la fermeture des bureaux de vote .
Last but not least , se procurer son propre logiciel, faisant remonter en temps réel , tous les résultats , bureaux par bureaux .
Voilà ce qui explique , que dès le lendemain du scrutin , dont les résultats officiels sont proclamés deux semaines après la tenue , le Pr Kamto soit en mesure de revendiquer la victoire , mettant non seulement la machine de la fraude du RDPC devant le fait accompli , et dans l’embarras, mais aussi faisant gripper entièrement le système et le mécanisme de la logique de la fraude.

Tout comme le Pr Kamto , en allant aux élections , ne se faisait absolument aucune illusion , quant à la résolution et la détermination , de Biya et de ses amis à confisquer illégalement et indûment le pouvoir , il n’attendait davantage pas grand -chose du pseudo Conseil constitutionnel , qui à ses yeux d’imminent juriste , n’est qu’une chambre d’entérinement de la fraude massive conçue et théorisée , depuis l’anti-chambre d’Étoudi .

Alors , sachant tout cela , pourquoi y aller ?
Simplement pour deux raisons , dont la première consistera à profiter et à exploiter au maximum , l’énorme bourde ayant consisté de la part du pouvoir , à permettre imprudemment la transmission en mondovision, des audiences du Conseil constitutionnel .

Secundo , le Pr Kamto , et il a pris la précaution de le signaler en face , presque les yeux dans s les yeux , à Clément Atangana , par -delà la personne même du président de cette institution, supposée incarner la loi fondamentale, c’est-à-dire la plus haute norme juridique du pays , le président du MRC , prenait en réalité toute l’Afrique , et accessoirement le monde entier à témoin , pour dénoncer et exposer le verrouillage systématique des institutions, prises en otage par une des dernières dictatures les plus implacables d’Afrique subsaharienne, qui se dote des apparences d’une démocratie , afin de se procurer un vernis de respectabilité, et caresser les bailleurs de fond dans le sens du poil, comme on l’a vu avec la grosse farce de l’Opération Épervier , en réalité prétexte à éliminer et neutraliser les adversaires politiques gênants .
Pour résumer , le Pr Kamto est allé à la présidentielle , pour éventrer l’astuce du verrouillage constitutionnel, et prouver par la cohésion et la pertinence de son programme , qu’un autre Cameroun, meilleur que celui que n’ont jamais connu , tous ceux qui sont nés après le 06 novembre 1982 est possible .

Mêmement , il a refusé de se prêter à la comédie d’élections législatives et municipales, exactement en vertu des mêmes raisons , pour lesquelles il prit part à l’élection présidentielle d’octobre 2018 .
Explications de texte : en octobre 2018 , il fallait raisonner par l’absurde en prenant part à l’élection , pour mieux démontrer et dénoncer la confiscation du pouvoir , à travers l’astuce machiavélique du verrouillage à outrance des institutions . C’est ce qui s’appelle agir de l’intérieur, et procéder par entrisme.

Le refus de prendre part aux élections législatives et municipales, trouve sa raison et sa justification , dans les péripéties de l’élection présidentielle.

Conclusion : les mêmes causes reproduisant exactement et inexorablement les mêmes effets , aucune élection n’est sérieusement et intellectuellement honnête, envisageable sans la refonte complète et consensuelle du code électoral , mais la résolution intégrale dans sa globalité du problème anglophone , est le grand préalable à toute tenue de scrutin au Cameroun.

C’est l’essence même du combat actuel du Pr Kamto, et c’est aussi celui de l’immense majorité du peuple camerounais. Si ces revendications ne sont pas prises en compte dès à présent, et toutes affaires cessantes, elles risquent très rapidement de se transformer en talon d’Achille du pouvoir, mais aussi lorsqu’il sera trop tard pour faire des concessions, en une sorte de cheval de Troie qui sonnera le glas , pour le vieux tyran .

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter