Vous-êtes ici: AccueilWallOpinionsArticles2020 08 18Article 535441

Opinions of Tuesday, 18 August 2020

Journaliste: Actu Cameroun

Colonisation: voici pourquoi les Chinois sont mieux par rapport aux Bamiléké

De l’avis de l’économiste Dieudonné Essomba, les peuples d’un pays ne sont pas moins dangereux que les étrangers. Il estime que la loi, sur les autochtones est une bonne chose, car cela permet de préserver les minorités.

Ici son analyse :


Les gens se sont scandalisés parce que j’ai dit qu’il valait mieux la colonisation chinoise que la colonisation Bamileke ! Bien sûr que je l’ai dit ! Et cela est vrai, dès lors que des gens véhiculent une idéologie héritée de Ndgomo sur l’hégémonie de ce peuple et l’invasion, voire la disparation pure et simple des autres Communautés !

Ce n’est pas parce que nous sommes tous noirs et Camerounais que nous sommes moins dangereux les uns pour les autres ! Les Hutus et les Tutsi qui se charcutaient au Rwanda n’étaient pas de race différente lls étaient bel et bien d’une même race, d’un même peuple, d’un même pays ! Mais ils se sont massacrés et cela a donné un million de morts!

Même les étrangers n’ont jamais fait ça aux Noirs! Et il faut le dire clairement : nous sommes tous Camerounais, mais la frange hégémoniste des Bamileke dont tout le monde voit la haine et le mépris partout n’est pas moins dangereuse pour les Ekang que les Chinois ! On a beau pousser des cris d’orfraie, c’est la stricte vérité ! Et on ne va pas abriter la vérité derrière un racisme antichinois opportuniste et calculateur !

L’appartenance à une même Nation n’est pas le gage d’une amitié ou d’une fraternité entre les communautés qui la composent! Bien au contraire, c’est le fait même qu’elles partagent le même espace national qu’elles peuvent devenir dangereuses les unes pour les autres, justement parce qu’elles se disputent des enjeux communs qui alimentent de dangereuses compétitions susceptibles de basculer dans l’horreur !

Les pires crimes de l’Humanité ne sont pas nécessairement venus d’ailleurs, mais souvent à l’intérieur d’une même Nation, entre ses composantes ! Dans une Nation hétérogène, une Communauté se méfie plus des Communautés voisines que des étrangers, et avec raison ! Car ses pires ennemis qui peuvent vouloir son élimination physique ne viennent pas de l’extérieur, mais des voisins !

Le dire n’est pas promouvoir la haine, mais décrire une réalité anthropologique qui, aussi repoussante soit-elle, a émaillé l’Humanité ! Et ce n’est pas parce qu’on empêchera les gens d’en parler que cela va changer quelque chose !

Et dans le cas du Cameroun, on ne verra jamais les Chinois caresser le projet de venir créer une colonie chinoise dans la Vallée du Ntem, contester l’autochtonie, les postes de maire et de député ! Or, on voit bien dans le faux projet de la Vallée du Ntem une stratégie de conquête des espaces fonciers en instrumentalisant la loi ! Les terres que les ancêtres n’ont pas pu conquérir par les sagaies, les descendants veulent le faire avec la ruse!

Comme ils l’ont fait dans le Moungo et au Wouri, où il a fallu une loi sur les autochtones pour voir les Douala et les Mbo envahis et devenus minoritaires chez eux sauver leur représentativité dans la Nation !

Sans cette loi salutaire qu’ils contestent violemment, le Moungo et le Wouri seraient déjà devenus Bamileke, et les Douala et les Mbo auraient déjà disparu comme des peuples camerounais !

C’est pour cette raison qu’il faut leur tenir un discours de vérité : nous ne voulons pas dans la Vallée du Ntem ce genre de situation. Les Ekang ne sont pas une minorité qui peut se laisser marcher sur les pieds et qui peut avaler les prétentions des allogènes sur son territoire. Cela finirait très mal !

Prévenir vaux mieux que guérir ! Pour anticiper ce genre de choc violent dans l’avenir, il est bon que les deux Communautés occupent chacune un espace bien défini, de manière à ne pas multiplier des compétitions qui peuvent conduire à des conflagrations dangereuses !

J‘ai toujours prôné le fédéralisme parce que c’est le seul modèle qui régule de manière rationnelle et cohérente les relations intercommunautaires. Par sa prétention à fabriquer des Nations homogènes par décret, à proclamer l’amour des Communautés par décret, l’Etat unitaire se présente objectivement comme le creuset des purifications tribales.

C’est aussi simple que ça !

Dieudonné Essomba

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter