Vous-êtes ici: AccueilWallOpinionsArticles2020 09 30Article 545332

Opinions of Wednesday, 30 September 2020

Journaliste: Daniel Essissima

Chronologie de l'organisation des manifestations du 22 septembre

Le 19 juillet 2020, Maurice Kamto fait une déclaration portant mise en garde du peuple camerounais au gouvernement contre l’organisation de toute élection avant la fin de la guerre civile dans les régions anglophones et la réforme consensuelle et effective du système électoral. «Le MRC demande à ses militants et sympathisants, au Peuple de la Renaissance et aux Camerounais épris de démocratie et de paix, au Cameroun et à l’étranger, de se mobiliser pour empecher par tous les moyens pacifiques, la tenue de toute nouvelle élection, à commencer par les élections regionales en préparation, avant la fin de la guerre civile dans le NOSO et la réforme consensuelle et effective du systeme électoral.»

21 août 2020, Maurice Kamto fait un communiqué sur la situation malienne (18 août 2020 des militaires maliens font un putch), en rappelant la situation qui prévaut au Cameroun « Le Mouvement Pour la Renaissance du Cameroun (MRC) n’est pas un acteur politique de la République sœur du Mali. Toutefois, les évènements en cours dans ce pays et les réactions qu’ils suscitent interpellent d’autres pays africains, en ce que les causes de ces évènements et l’attitude de la communauté internationale rappellent peu ou plus la situation qui prévaut dans d’autres pays africains, dont le Cameroun. Le MRC réaffirme son attachement constant et renouvelé au respect des principes démocratiques, notamment l’exigence d’user de moyens pacifiques et électoraux pour accéder au pouvoir. Le MRC tient cependant à souligner, à l’attention de la communauté internationale, que la proscription du Changement anticonstitutionnel de gouvernement n’a pas été conçue contre les peuples, véritables détenteurs de la souveraineté. Ce principe a été conçu pour protéger la démocratie et non pas des dictateurs qui, sitôt arrivés au pouvoir, fût-ce par la voie électorale, détruisent les mécanismes démocratiques d’accession au pouvoir.»

Le 24 août 2020, Maurice Kamto organise une conférence de presse au siège du MRC à Odza Yaoundé où il lance un «appel à la résistance pacifique résolue du peuple camerounais contre la forfaiture électorale en préparation et au départ pur et simple de monsieur Paul BIYA du pouvoir en cas de sa réalisation.»

Kamto annonce que «toute convocation du corps électoral par le gouvernement illégal et illégitime de Yaoundé, avant la prise en compte et une mise en application effective des deux exigences rappelées ci-dessus (crise anglophone, réforme du code électoral), emportera automatiquement lancement d’une gigantesque campagne nationale d’appel au départ pur et simple de M. Paul Biya du pouvoir, sans qu’il y ait besoin d’attendre une nouvelle communication à cet égard.»

Le 7 septembre 2020, Paul Biya signe un décret où il convoque le corps électoral pour la tenue des élections régionales au 6 décembre 2020 « Les collèges électoraux sont convoqués au chef-lieu de chaque Département, le dimanche 06 décembre 2020, à l'effet de procéder à l'élection des Conseillers Régionaux.»

Le 7 septembre 2020, quelques heures après le rendu public du décret de Paul Biya convoquant les collèges électoraux pour les élections régionales, le dimanche 06 décembre 2020. Le porte-parole de Maurice Kamto, Bibou Nissack publie sur sa page Facebook la date du 22 Septembre 2020 comme étant le jour des manifestations, marches pour faire partir Paul Biya du pouvoir avec le slogan "Paul Biya doit partir" « 22 Septembre 2020 / 22 September 2020 CameroonRevolution - Paul Biya Doit Partir »

Le 22 septembre 2020, des manifestations, marches sont organisées à Douala, Bafang... mais réprimées par les forces de l'ordre et de sécurité. Selon le MRC plus de 600 manifestants ont été arrêtés. Maurice Kamto est assigné à résidence surveillée depuis six jours, et est poursuivi selon les autorités camerounaises pour être "porteur d'un projet d'insurrection au Cameroun".

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter