Vous-êtes ici: AccueilWallOpinionsArticles2020 08 03Article 531865

Opinions of Monday, 3 August 2020

Journaliste: hurinews.com

Choquantes révélations d'un ex commaissaire sur John Fru Ndi

Les soutiens inconditionnels du régime Biya ont bondi de joie lorsque dimanche 25 juillet dernier, sur la chaîne de télévision pro-indépendantiste anglophone Southern Cameroons Broadcasting Corporation (SCBC), la figure emblématique de l'opposition camerounaise Ni John Fru Ndi s'en est pris vertement aux leaders indépendantistes anglophones en leur disant que leur combat est perdu d'avance parce qu'ils sont trop divisés.

Ce qu'ils ignorent est que Fru Ndi ne soutiendra jamais la cause indépendantiste parce que par le passé, il a collaboré avec les services d'intelligence camerounais pour traquer les militants de ladite cause. Du moins à en croire un ex-commissaire de police camerounais qui semble bien connaître l'homme.

En effet, au cours d'une émission (l'intégralité de l'émission à suivre ici https://youtu.be/sooK-76jsPo) d'une heure 47 minutes et 36 secondes diffusée sur la Web TV Diaf TV le 6 octobre 2014 sur l'assassinat de l'opposant politique, le capitaine Guerandi Mbara, par les services secrets camerounais, l'ex-commissaire de police Christophe Junior Zogo , alors activiste politique anti-Biya (devenu depuis 2019 un fervent soutien au régime en place) basé en France, a fait une révélation sur le leader du Social Democratic Front en ces termes dès la 33e minute 27e secondes: "...Je connais particulièrement Ni John Fru Ndi...j'ai officié à Bamenda comme commissaire adjoint au commissaire central de cette ville. Le Chairman Ni John Fru Ndi était ce qu'on appelle dans notre jargon un 'honorable correspondant'. Lorsque les membres du SCNC (Southern Cameroons National Council, ndlr) ont formé un gouvernement clandestin, nous étions à la recherche de la liste de ce gouvernement. C'est alors que le délégué provincial (devenu régional en septembre 2008, ndlr) à la sûreté nationale, le commissaire Mbida Nkili, a passé un coup de fil au Chairman Ni John Fru Ndi qui est passé nous remettre cette liste aux services de la Délégation provinciale de la sûreté nationale (du Nord-Ouest, ndlr)".

D'après le commissaire Zogo, le rôle d'agent de renseignements que jouait Fru Ndi ne se limitait pas aux indépendantistes anglophones mais à toute personne qui s'opposait au régime Biya : "...toute information qu'on voulait sur les révolutionnaires, sur des camerounais menant une lutte acharnée contre la dictature, le Chairman nous passait ces informations-là". Rappelons que Ni John Fru Ndi vit depuis quelques mois en exil aux USA.

Participez au sondage

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter