Vous-êtes ici: AccueilWallOpinionsArticles2019 05 12Article 462954

Opinions of Sunday, 12 May 2019

Journaliste: Boris Bertolt

Chaos politique: Paul Biya sera fixé sur son sort ce lundi

La réunion qui se tiendra à partir de 15h à New-York est placé sous la supervision des États-Unis, de l’Angleterre, de l’Allemagne et de la République Dominicaine.

Elle porte spécifiquement sur la situation humanitaire et sécuritaire au Cameroun. L’objectif est d’attirer l’attention sur la situation humanitaire et de voir dans quelles mesures des premières actions doivent être entreprises pour protéger les populations civiles.

Au cours de cette réunion, doivent intervenir: le sous-secrétaire général des Nations Unies aux affaires humanitaires, Mark Lowcock, le secrétaire général du Conseil Norvégien pour les réfugiés, Jan Egeland. Ce dernier a une position claire sur le Cameroun: “ il faut intervenir maintenant “ a-til martelé il y a quelques mois.

Au cours de cette les membres du Conseil sécurité vont prendre également la parole ainsi que les représentants de chaque État membre du Conseil de sécurité, les observateurs permanents et les ONG internationales qui ont fait la demande d’intervenir.

On apprend également qu’un résumé de la rencontre est attendu.