Vous-êtes ici: AccueilTribuneOpinionsActualités2021 07 25Article 609994

Opinions of Sunday, 25 July 2021

Auteur: Arlette Framboise Doumbe Ding

Cameroun : à quoi servent les séjours privés de Paul Biya ?

A quoi servent les séjours privés de Paul Biya ? A quoi servent les séjours privés de Paul Biya ?

La bloggeuse Arlette Framboise Doumbe Ding doute de l’utilité des nombreux séjours privés du président camerounais Paul Biya. Elle estime que les déplacements du chef de l’Etat n’apportent rien au pays qui est plongé dans une misère indescriptible. CamerounWeb vous propose l’intégralité de la tribune.

« Séjour privé fructueux » sans fruits.

Aucun partisan de Biya ne peut vous dire concrètement ce qu’il est allé faire en Suisse, ni qui il y a rencontré dans sa cachette. Mais ils parlent quand-même de « séjour fructueux » du Président de la République. Si ce n’est pas la conséquence de l’abrutissement collectif, c’est quoi d’autres ?
Dites donc, C’est quoi les fruits récoltés par Paul Biya pendant son « séjour fructueux » en Suisse ? Si ce genre de « séjours fructueux » pouvait développer un pays, le Cameroun serait aujourd’hui le pays le plus développé d’Afrique. Parce que « son excellence » Paul Biya est un champion du monde des voyages en Suisse.

Mais je constate que malgré ses 40 ans de « séjours fructueux », le Cameroun demeure un pays pauvre très endetté, que sa population manque d’eau potable et d’électricité, que son économie tourne au ralenti, que les fonctionnaires Camerounais ont toujours un salaire de misère parce-que malgré les 40 ans de séjours fructueux de Paul Biya, la pauvreté économique du Cameroun ne permet pas de leur payer le salaire décent auquel ils ont normalement droit.

Pourtant malgré cette précarité, nous avons tous appris qu’avec 25miliions de FCFA de dépenses journalières minimales à l’hôtel intercontinentale où il a ses habitudes depuis 40 ans avec en général des délégations pléthoriques d’amis et frères pour l’accompagner, Paul Biya à dilapider l’argent du contribuable en terme de milliards de francs rien que pour son plaisir. Surtout quand on y ajoute les frais de location d’avions.

Est-ce que vous comprenez ça ?

C’est à dire que depuis 4 décennies, des milliards de FCFA issus de l’argent du contribuable Camerounais se sont volatilisés en Suisse pour les plaisirs de Paul Biya, Président d’un pays pauvre très endetté où les prestataires de l’Etat ont du mal à se faire payer après avoir rempli leurs missions. .
Si Paul Biya avait le sens du patriotisme économique, les milliards dépensés durant ces années auraient pu être reconverti dans le secteur du tourisme pour rendre le Cameroun aussi attractif que la Suisse, rendant le secteur du tourisme fructueux dans l’intérêt de l’économie nationale.

Mais à défaut du patriotisme économique, Paul Biya a les moyens de siffler la fin du tribalisme d’État qui tue le vive ensemble et freine le développement du Cameroun. Qu’attend t-il donc pour le faire ? Ne voit-il pas qu’en freinant le développement, le tribalisme d’État empêche le Cameroun d’être aussi beau et attrayant que la Suisse qui a été bâtie par des hommes comme lui ?
Non à l’abrutissement des masses par des séjours fructueux sans fruits. Non à la gabegie. Non au tribalisme d’Etat qui tue le vivre ensemble et freine le développement. Oui au patriotisme économique.