Vous-êtes ici: AccueilWallOpinionsArticles2020 05 12Article 512038

Opinions of Tuesday, 12 May 2020

Journaliste: Boris Bertolt

Cameroun : mensonge d'Etat autour de la mort du Chef de Bataillon YONKAMLA Serge

Le Chef de Bataillon JAGUE YONKAMLA Serge, est décédé à Ndjamena au Tchad au sein la Force Multinationale Mixte (FMM), dans la nuit 27-29 avril 2020.

De sources dites officielles, il serait mort de COVID-19 , dans sa chambre au Tchad. Mais depuis son décès, aucune nouvelle ne filtre où se trouve le corps, les conditions de décès.

Le Commandant JAGUE était du CRM (Centre de Renseignement Militaire) au MINDEF, détaché depuis 1 an 3 mois à la FMM, toujours dans le service de renseignement. Il avait été à l'opération Barkhane, où il s'est distingué par les renseignements fournis à l'état camerounais sur les activités de Boko Haram.

L'armée camerounaise avait prévu l'enterrer le lundi 11 mai 2020, cercueil scellé, sans qu'aucun membre de sa famille n'ait identifié le corps, sans programme des obsèques. Ce n’est que le 9 mai 2020 que la famille a été informé qu’un enterrement était prévu pour quelqu’un mort depuis le 29 avril 2020.

Pour certains de ses collègues, le Commandant JAGUE aurait été assassiné et déporté dans sa chambre, pour dissimuler le forfait. Affaire à suivre.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter