Vous-êtes ici: AccueilWallOpinionsArticles2020 11 26Article 558476

xxxxxxxxxxx of Thursday, 26 November 2020

Source: N'ZUI MANTO

Cameroun : le journal de la torture (chapitre 1)

Dans la nuit du 21 sept 2020,nous étions au nombre de 7 à être escortés au commissariat du 5e par les éléments de L'ESIR après une bonne bastonnade. Après avoir cassé nos téléphones et nous obliger à nous déshabiller, ils prendrons 2 des nôtres pour le commissariat du 2e à mokolo et les éléments nous vont nous promettre de revenir pour la suite de la torture. Heureusement pour nous le commissaire arrivera le lendemain matin de bonne heure, il va nous recevoir, nous les 5,et nous rassurer.


Nous étions désormais en sécurité en sa présence, il nous a d'ailleurs invités à accepter d'être entendu sur procès verbal et de relater les faits tels que nous les avons vécus puis durant notre détention dans son commissariat il se rassurait de ce que nous soyons bien traités c'est à dire :


- Que nous recevons nos visites
-Que les portes de la cellule soient régulièrement ouvertes afin que nous ayons une meilleure ventilation
-Que nous ne soyons pas mélangés à d'autres prisonniers
-Que nous puissions aller aux toilettes le matin.
À suivre...