Vous-êtes ici: AccueilTribuneOpinionsActualités2020 06 06Article 518548

Opinions of Saturday, 6 June 2020

Auteur: Aïssatou Bouba Dalil

Cameroun : l’assassinat de Wazizi est une distraction du régime agonissant

L’assassinat de Wazizi est une distraction du régime agonissant L’assassinat de Wazizi est une distraction du régime agonissant

Je vous l’avais dit, les manœuvres de distraction sont en train de s’intensifier. Vous allez assister à de plus en plus de sorties et publications visant à détourner le regard et l’esprit de la Résistance vers autre chose que le NON au gré à gré qui nous mobilise en ce moment.

Tout ceci n’a qu’un seul but : Accompagner la modification de la Constitution Camerounaise qui se prépare activement dans notre pays par le pouvoir en place, dans le but de créer le poste de Vice-Président et ainsi, annoncer enfin la vacance du pouvoir à la tête de l’Etat camerounais .

Les deux illustrations qui accompagnent cette publication en sont l’évidence même.

Sur la première, faisant référence au journaliste Samuel WAZIZI , sauvagement assassiné par les tortionnaires du Régime Biya , nous nous interrogeons sur la pertinence de taguer le compte Tweeter d’un EX Candidat devenu depuis député , et dont le dernier tweet sur ce compte remonte au 11 Octobre 2018 . Pourquoi ne pas avoir tagué directement le compte actif du député en question ? Manoeuvre de distraction ?

Sur la deuxième illustration, nous constatons qu’il s’agit une fois encore d’une attaque à peine déguisée visant la déclaration du président élu Maurice Kamto le 1er Juin 2020 .

Retenez-le bien : Toutes ces sorties n’ont qu’un seul but : Détourner notre concentration sur le NON au gré à gré .

J’en appelle donc à la vigilante de toutes et tous. Nous devons plus que jamais rester concentré(e)s sur le NON au gré à gré et ne surtout pas céder à ces manoeuvres de distraction. Nous sommes à un tournant de notre histoire que nous ne devons absolument pas rater. N’oublions pas : La vacance du pouvoir à la tête de l’Etat Camerounais est désormais avérée. Mobilisons-nous tous ensemble pour barrer la route au gré à gré que les ennemis de notre Nation tentent de faire passer, au nez et à la barbe du Peuple Camerounais.