Vous-êtes ici: AccueilWallOpinionsArticles2020 12 18Article 563360

Opinions of Friday, 18 December 2020

Auteur: Bertin Metsengue

Cameroun : des marches annoncées pour la fin du Fcfa

À une semaine de la caducité des accords monétaires de plus d,un demi siècle avec l,Etat Français , les populations camerounaises ne veulent plus entendre parler de cette monnaie au fonctionnement atypique. Beaucoup d,associations et d,internautes camerounais scrutent désormais leur avenir sans cette monnaie obstacle majeur de la morosité de leur développement économique.

Les vrais marches de libération des le 20/12!
Beaucoup de patriotes camerounais s,organisent à travers des réunions privées et à travers les réseaux sociaux pour demander aux pouvoir publics d,autoriser la marche de libération des peuples d,Afrique Centrale contre cet instrument de servitude qu,est le Fcfa . Depuis 75 ans , les pays de cette sous regions font l,objet d,un pillage systématique au profit des impérialistes qui ont toujours trouvé des justifications liminaires mais qui en clair traduisent mal la peur de perdre cet avantage qu,elles ont depuis pratiquement un siècle.

Fcfa une monnaie atypique
La monnaie ne peut fonctionner que si elle est un lien de confiance dans une communauté donnée. Dans ce cas de figure le FCFA est l,obstacle majeure à l,épanouissement des communautés utilisatrices . Le FCFA est adossée à l,Euro par une parité fixe et une convertibilité illimitée garantie par le trésor français. Pourquoi faire ? Pour imposer une consommation exogène et une impossibilité de mettre en place les mécanismes de transformation de nos matières premières . Mais de rester d,éternelles pays exportateurs de matières premières. La convertibilité illimitée entraîne les pays utilisateurs à des endettement permanents et sans véritable utilité pour leur développement . Les camerounais n'en veulent plus.

Les traîtres !
Les traîtres existent toujours dans les opérations de libération. Pour ce cas encore , il y en a tant à l,intérieur du Cameroun, de la CEMAC que chez les impérialistes. Ils célèbrent la mère-patrie. Ils trouvent des vertus à la monnaie coloniale esclavagiste. Mais attribue les problèmes de décollage économique aux problèmes de gestion et à leur mot passé partout "la mal gouvernance ". À la question , quel Etat s,est il développé avec une monnaie à parité fixe géré par un autre pays ? Ils répondent " les ministres et les Dg sont en prison " des propos populistes pour éviter la question fondamentale qui est l'acquisition à tout prix et à tous les prix de l,indépendance économique du pays.

À ceux là bien vouloir s'abstenir de venir jouer les troubles fêtes dans les marches de libération pour la fin du FCFA. Le Cameroun rempli toutes conditions pour quitter ce machin . Son niveau d,endettement est de moins de 50% de son PIB. De plus Paul Biya en fin stratège peut negocier s,il ne l,a pas encore fait avec la chine avec qui le pays est le plus endetté des remises de dette pour avoir une monnaie moins engagée possible. Une éventualité de ce type a été évoquée par l,empire du milieu en Juillet dernier . La chine avait promis annuler la dette des pays africains touchés par la Covid 19. La révolution de couleur est donc en marche !

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter