Vous-êtes ici: AccueilTribuneOpinionsActualités2021 08 17Article 613981

Opinions of Tuesday, 17 August 2021

Auteur: Bertin Metsengue

Cameroun, Afghanistan : deux pays même malheur

Deux pays même malheur Deux pays même malheur

Le retour aux affaires des Talibans en Afghanistan après le retrait des troupes américaines interpelle Bertin Metsengue. Dans une tribune publiée sur les réseaux sociaux, il fait un lien entre l’état désastreux dans lequel se retrouve le pays malgré la présence américaine sur ce territoire pendant 20 ans et les promesses de construction d’un Etat meilleur. Bertin Metsengue appelle les Camerounais à se réveiller pour ne pas abandonner le pays au mais des puissances étrangères.

Les Usa ont décidé du retrait de leur troupe d'Afghanistan ces derniers jours suite à la pression militaire des Talibans . Du coup, c'est la débandade totale du côté de l'Occident. Pourtant, il y a 20 ans une certaine communauté internationale à coup de bombes et de Bazooka détruisait un Etat " moyenâgeux" pour reconstruire un qui soit "démocratique , Prospère et dépourvu du terrorisme des Talibans". Deux Décennies après, à part les puits de pétrole asséchés, Qu'est ce qui a réellement changé ? Et quelles leçons tirer pour les pays africains comme le Cameroun, le Mali ou la RCA ?

Cette Nuit , plusieurs dirigeants occidentaux se sont exprimés sur la situation sécuritaire en Afghanistan. Le Président Américain justifie ce retrait de ses troupes d'Afghanistan pour se consacrer à la lutte contre le terrorisme en Afrique, comme si son pays avait réussi à éradiquer celui du moyen Orient. La France quant à elle pleure ses 90 soldats tués dans les combats de ce côté sans préciser que ceux ci sont morts au nom des intérêts économiques égoïstes français. L'Angleterre et l'Allemagne pointent du doigt la gestion irresponsable de cette crise par les Usa. Du côté des puissances orientales c'est la joie d'une victoire sur l'impérialisme occidental. De Pekin à Miscou , Ankara et Teheran tous se disent prêts à collaborer avec les Talibans dans le respect mutuel. Le gros perdant de tout ce cirque se sont les Afgans.

AFGANISTAN , 20 ans de ruine et de décadence qui paiera la facture ?

Pendant qu' à Washington comme à paris les citoyens occidentaux prennent leur petit-lait, du café ou passent des vacances dans les plages chaudes du Pacifique ou de l'Atlantique, les afgans depuis deux décennies tombent en paquet de 10 , 100 ou 1000 sous les bombes de l'Occident qui disaient combattre le terrorisme qu'ils ont eux même fabriqué de toutes pièces pour refinancer leurs économies en ruine tout en retardant l'évolution des pays du moyen-Orient et d'Afrique. Ils ont armé lourdement des individus dangereux fabriqués par leur soins pour démanteler des Etats en développement pour après venir jouer les sapeurs-pompiers pyromanes et piller toutes leurs richesses afin retarder évolution technologique de leur victime.

L'Afghanistan des Talibans étaient un pays qui avait un niveau de développement assez remarquable et un niveau de vie enviable tout ceci dans la paix. En 2001, après les attentats fabriqués de toute pièce du wordstreet Center servant de prétexte à la destruction de plusieurs pays prospères du golfe persique , le pays des Talibans sera le premier à subir les foudres de cette sulfureuse machination occidentale. l'opinion internationale apprend aujourd'hui à ses dépens que cette guerre n'était autre chose qu'une guerre du pétrole.

Les Pays africains doivent faire attention !

Lors de son allocution de cette nuit le président américain joe Biden a justifié le retrait des troupes américaines d'Afghanistan par son desir d'aller combattre le terrorisme en Afrique. Pour les observateurs avertis c'était assez prévisible. Depuis le 07 juillet dernier, l'on a remarqué un intérêt poussé de l'administration américaine vis à vis du Cameroun. Habitué à voir le sous Secrétaire américain des affaires africaines intervenir dans les affaires du continent noir, cette fois c'était le patron de la diplomatie américaine qui prenait la parole pour " rassurer " le Cameroun de lutter contre le terrorisme à ses côtés et promettait traquer les financiers du terrorisme du NOSO.

Tenir le bâton et la Carotte !

Seulement, ces opérations de charme et de soutien ne doivent pas faire perdre de vue aux camerounais et aux africains que ce qui est en jeux ici c'est le golfe de Guinée. La deuxième région la plus riche du monde après le golfe persique sinon la première desormais est dans le viseur des puissances occidentales et orientales . La chine a déjà construit sa première base militaire hors de l'empire du milieu à Djibouti, la Russie est en RCA à quelques jets de pierres du Cameroun le verrou du golfe de Guinée. La France est en Cote d'ivoire, au gabon et au Congo Brazza , les Usa bien qu'avec Africom qui en clair n'est constitué que de missions de défense espérait depuis 2000 avoir une base militaire au Cameroun. Seulement Yaoundé n'a jamais accepté sous-traiter de sa défense.

Ces Millices et ces séparatistes de l'Oncle sam : Afrique unissez vous !

Pour le contraindre, des milices lourdement armées et des groupes terroristes fabriqués de toutes pièces attaquent en permanence ce pays d'Afrique centrale pour l'amener à accepter comme beaucoup de ses pairs d'Afrique le tutorat militaire étranger. Peine perdue , "le Cameroun compte rester maître de son destin" avait déclaré Paul Biya l'actuel président camerounais. Ceci dit , étant donné que pendant longtemps, c'est la France qui sous traitait l'impérialisme américain en Afrique, avec les forces en présence, et voyant que la France est visiblement dépassée par les événements, les Usa vont eux-mêmes lancer en Afrique dans ce jeu des puissances. Il devient donc plus qu'indispensable pour les pays africains de se tenir main dans la main et parler d'une seule voix pour ne pas subir le même sort que l,Afghanistan, l'Irak, la syrie , le Yemen ou encore la libye . Un homme averti !!!!!!