Vous-êtes ici: AccueilTribuneOpinionsArticles2021 07 08Article 606892

Opinions of Thursday, 8 July 2021

Auteur: Seraphine Kene

Calvaire de la guerre dans le NOSO: tragique histoire des jumelles de 16 ans

Le calvaire de cette famille est celui de centaines de familles Le calvaire de cette famille est celui de centaines de familles

Les conséquences de la crise sécuritaire qui secoue les deux régions anglophones du Cameroun touchent toutes les couches de la société. Privées d'école depuis plus de 4 ans déjà, les jeunes filles sont exposées à toutes sortes de calvaires. C'est le cas des jumelles dont l'émouvante histoire nous est relatée par Seraphine Kene.

La rédcation de CamerounWeb vous propose l'intégralité de l'histoire

Ces filles en image sont jumelles et âgées de moins de 16ans. Elles sont des déplacées de la guerre qui sévit dans les régions anglophones.

Leur calvaire commence dans la localité de Tole (région du Sud-Ouest) au plus fort de la guerre lorsqu'elles sont enceintes toutes les 02 du même garçon qui a leur âge. La fureur des combats oblige les 02 filles et leur papa à quitter le village pour se rendre à MUEA (quartier de Buea) où elles se croiront en meilleure sécurité chez l'ami à leur père. Malheureusement, ce dernier cherchera à récompenser son hospitalité par des faveurs sexuelles. Les filles et leur Papa ne pouvant pas satisfaire la libido de celui qu'ils pensaient être leur sauveur, chercheront abri ailleurs.

La famille de 03 personnes, trouvera refuge au village LIKOKO (loin de la localité de Sandpit) toujours dans la région du Sud-Ouest. Dépourvus de moyens de subsistance et loin de leur terre natale à cause de la guerre, le père se démerde par des tâches occasionnelles pour ne serait-ce que parvenir à payer le loyer mensuel d'une case en planches, sans fenêtres et sans porte. Les filles sont presque à terme et c'est grâce à l'humanité de "solidarity Hospital" de Buea qu'elles parviennent même à faire les examens prénataux basiques. Un matelas de fortune sans couverture, ni oreiller, essaye jusqu'ici à attendrir leur calvaire dans la nuit dans cette localité où le froid à lui seul vous glace la bière.

Le calvaire de cette famille est celui de centaines de familles qui ont tout laissé derrière elles à cause de la guerre et qui vivent désormais le martyr loin de leurs terres natales du Nord-ouest et du Sud-Ouest.

Ces filles n'ont qu'un seul rêve: Pouvoir accoucher sereinement, s'occuper de leurs enfants et se tourner vers l'avenir afin de corriger leurs erreurs de jeunesse et le calvaire de la guerre.


NOSO_Histoire_Jumelles_Matelas