Vous-êtes ici: AccueilWallOpinionsArticles2020 08 13Article 534373

Opinions of Thursday, 13 August 2020

Journaliste: Patrice Nouma

CSM: une grosse farce animée par Laurent Esso pour régler ses comptes à certains magistrats

Avec la mascarade que vient de nous servir le Conseil Supérieur de la magistrature, même les aveugles ont fini par comprendre que Paul Biya est devenu totalement inapte à assurer la direction de ce pays.

Sur l'ensemble des promotions et autres changements de grades et nominations qui ont été lues hier, Paul Biya n'a seulement eu qu'à apposer sa signature et rien d'autres.

Dans le fond c'est Laurent Esso qui aura à 99% préparer tous les projets de nominations qui ont été validées et lues sans surprise.

Nous l'avons dit ici, Laurent Esso aura réussi à amasser près d'un milliard et demi de FRANC CFA durant des semaines, récoltés par sa secrétaire Madame NJOH, son épouse et PDG de VISION 4 AMOUGOU BELINGA JEAN PIERRE et l'épouse de nom de celui-ci, SARAH AMOUGOU BELINGA qui est à la cour suprême.

Les magistrats auront défilé auprès de ces gens des semaines entières pour négocier des promotions. La plupart de ces magistrats longtemps avant leur nomination d'hier avaient déjà réservé des buffets pour l'arrosage de leurs nouvelles fonctions.

Certains également d'entre eux savaient déjà le sort qui leur était réservé et ont milité pour un chantage systématique. C'est le cas du procureur de la République près les tribunaux de première instance de Yaoundé centre administratif GEORGES MEKA ,un corrompu de la première heure qui, ayant eu vent par les réseaux BULU qu'il ne serait plus à ce poste a saisi le président Paul Biya par correspondance anonyme pour dénoncer tous les frasques liées à la corruption au ministère de la Justice, impliquant Laurent Esso, sauf que dans cette correspondance, il aura essayé de se peindre en blanc or tout le monde sait que ce médiocre individu qui n'aurait jamais mérité ce poste a fait de cette fonction une véritable vache à lait. Il suffit d'aller voir ses investissements à Yaoundé.

Aujourd'hui, envoyé joué les second rôle à la cour d'appel de Bertoua, le seul hic est qu'il s'est fait remplacer par quelqu'un dont on dit avoir une relation également compliquée avec l'argent.

Il s'agit de l'ancien procureur de MFOU dont on aura vu à plusieurs reprises raser les murs chez Laurent Esso depuis le début de l'année. Un type que nous aurons à l'œil car nous dénoncerons tous les actes de corruption qui seront portés à notre niveau. On sait qu'il a versé beaucoup de millions et qu'il est pressé de les récupérer.

Dans tous les cas, nous allons travailler à redonner confiance aux camerounais sur leur justice qu'ils n’y croient plus du fait des pratiques de corruption instituées par Laurent Esso depuis son arrivée à la tête de ce ministère. " SEULE LA REVOLUTION POPULAIRE IMPOSERA LE RESPECT DANS CE PAYS".

Les JOEL ALBERT BIAS, TIMBA, OMBOUTOU, NTAMACK et tous les autres corrompus n'ont qu'à bien se tenir. On sait très bien ce qui s'est passé pour que les petits mouvements à la tête du TCS, de la COUR SUPRÊME et des autres tribunaux aient lieu. On sait ce que les uns et les autres ont versé à Laurent Esso et le moment venu, nous allons rendre tout cela public.
Quel est ce pays où on peut nommer une Annie Laure Bahounoui à la tête d'une importante juridiction comme le TCS en enlevant Emmanuel NDJERE juste parce que ce dernier n'a jamais voulu marcher comme le veut Laurent Esso. BAHOUNOUI, une corrompue dans le sang, opportuniste et carriériste à quels moyens intellectuels pour dire le droit en toute indépendance au TCS si ce n’est de la sorcellerie ?

Comme on l'a dit, il ne reste plus maintenant qu'une seule carte entre les mains du Président de la République. Il s'agit de la carte du remaniement ministériel qui doit venir balayer tout le monde et replacer de nouvelles personnes qui ne sont dans aucun réseau sataniste à la tête des institutions sensibles du pays. Ce n’est que de cette manière qu'on peut redonner confiance aux camerounais sur leur justice car pour le moment, même le bon Dieu sait que nos magistrats sont tous devenus des commerçants qui traînent des comptoirs dans leurs bureaux.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter