Vous-êtes ici: AccueilWallOpinionsArticles2019 06 19Article 465266

Opinions of Wednesday, 19 June 2019

Auteur: Boris Bertolt

URGENT: grave mouvement d'humeur à la prison de Kodengui

La crapulocratie n’a plus de limite dans la sauvagerie La crapulocratie n’a plus de limite dans la sauvagerie

Actuellement à la prison centrale de Yaoundé, le Régisseur procède à la constitution des dossiers des détenus dont le défaut a été soulevé hier lors de l'audience d'habeas corpus devant le tribunal de première instance du Mfoundi.

Les détenus des marches blanches du 01 juin 2019 au rang desquels le vice-président Mamadou Mota et sa majesté Biloa Effa conseiller spécial du Président élu le Professeur Maurice Kamto, et le Dr Oko y opposent un refus catégorique. Un mouvement d'humeur s'est donc déclaré.

Voilà des gens qui arrêtent des citoyens qui manifestent pacifiquement. Les détiennent dans des commissariats, les envoient en prison sans dossiers. Puis viennent trois semaines dire qu’ils veulent faire un dossier. Nous avons touché le fond. La crapulocratie n’a plus de limite dans la sauvagerie.

Nous y reviendrons pour plus de détails ultérieurement.

Au même moment la conférence de Titus Edzoa vient d’être annulée . Ce n’est pas un État sauvage. C’est un État aux mains des sauvages.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter