Vous-êtes ici: AccueilWallOpinionsArticles2020 10 17Article 549634

Opinions of Saturday, 17 October 2020

Journaliste: Zona Coker

Brenda Biya prise entre le marteau de Ngoh Ngoh et l'enclume de la BAS

Brenda ne peut même plus mettre ses pieds au CAMEROUN de peur de se retrouver à nouveau dans la maison des horreurs de son père où les zombies et les serpents sortent des miroirs la nuit pour l'attaquer. Le palais où ses lentilles disparaissent et les objets placés en hauteur tombent seuls et se brisent au sol. L'endroit où elle était séquestrée et forcée de dormir la porte ouverte. Il y a à peine 4 mois, elle accusait l'entourage de son père de lui refuser son traitement dans le but de la rendre folle et aveugle. Qui peut oublier sa fameuse phrase : « LE CAMEROUN EST POURRI MAN, JE NE VOUS MENS PAS ». Si ça sortait de la bouche de quelqu'un d'autre, la personne aurait été accusée de vouloir déstabiliser le CAMEROUN.

Depuis 4 ans, BB ne peut même plus aller aux ÉTATS-UNIS son pays de rêve parce qu'elle y a multiplié les frasques allant jusqu'à poursuivre son petit ami avec un couteau de cuisine. Il fallait écouter son anglais et la vulgarité du langage pour un enfant qui a fait les plus grandes écoles de ce monde, On aurait dit la BABY MAMA d'un dealer de ghetto américain mal famé. Sa mère était obligée d'aller la récupérer pour lui éviter de finir en prison à Los Angeles la ville des stars. En y ouvrant sa boutique de mèches, elle veut peut-être que les portes des ÉTATS-UNIS lui soient recouvertes. J'espère bien qu'elle va réussir son coup, sinon les seuls paradis fiscaux où elle sera désormais tranquille seront la Russie, les pays arabes et la CHINE où les TALIBANS ne pourront pas la chasser. Voilà donc celle qui ose venir parler fort aujourd'hui en FRANCE. Même les papes que sa famille a rencontrés n'ont pas pu exorciser les démons du père qui la hantent.

Touchez-la un peu, vous allez voir, disent les BIYAYISTES opportunistes. Qui a parlé de la toucher? Son père a été chassé avec succès par la BRIGADE ANTI-SARDINARDS sans avoir été touché nooon. Alors, pourquoi changer de technique. La voilà partie du PLAZA ATHÉNÉE sans chicotte. C'est plutôt dans le palais des horreurs de son père qu'elle a récemment été torturée sous le regard silencieux des patriotes opportunistes qui se bombent le torse aujourd'hui. Certains la traitaient même de bipolaire, de folle, de droguée, de schizophrénie, de manipulatrice et d'enfant gâtée. Ce n'est d'ailleurs pas la première fois qu'elle était pourchassée à PARIS. La première fois, c'était KAMOUA la Panthère et sa BRIGADE ANTI-SARDINARDS GRISE qui étaient à ses TROUSSES. Elle était alors allée se cacher chez KETCHANKEU le percepteur de l'ambassade de FRANCE. On n'a pas vu les patriotes de son père réagir comme aujourd'hui. Ils vont sûrement lui dédier leur marche sans queue ni tête de ce jour samedi 17 octobre 2020. Ça sera un troisième flop des opportunistes, après la marche ratée de ZOGO, Amer Kmer et Guilène et la plus récente marche de la honte organisée pour AMOUGOU BELINGA.

Soyons un peu sérieux, qu'est-ce que BIYA BI MVONDO et sa famille font dans les hôtels où ils n'ont plus aucun secret pour personne. Voir un homme de cette envergure et sa famille passer leurs vies dans les hôtels montre une instabilité mentale et un arrivisme incurable. Après 38 ans passés au pouvoir et tant de séjours en occident à côtoyer les meilleurs de ce monde, une telle errance villageoise ne s'explique pas. Ils ont pourtant des résidences en EUROPE et la famille pour mener des vies stables et posées. C'est un peu comme ces villageois de L'EST qui délaissent les noms de leurs parents pour s'appeler des VIGOUROUX comme Chantal VIGOUROUX BIYA pour manger et entrer facilement à l'ENAM. Pour continuer à entretenir cette vie débridée, ils n'ont aucun autre choix que de mettre Franck BIYA au pouvoir. C'est vraiment pathétique !