Vous-êtes ici: AccueilTribuneOpinionsArticles2021 06 10Article 601342

Opinions of Thursday, 10 June 2021

Auteur: English Cameroon for a United Cameroon?

Biya et les richesses mal acquises : contre les mensonges de Sismondi Bidjocka

Paul Biya Paul Biya

Dans une tribune publiée sur sa page Facebook, l'English Cameroon for United Cameroon a essayé de déconstruire une allégation du journaliste Sismodi Bidjocka dans laquelle ce dernier déclarait que Biya n'était pas riche et qu'il n'a pas amassé une fortune en détournant des deniers publics.

----

'1. Le journaliste pro-régime, M. Sismondi Bidjocka, tente à nouveau de projeter la fausse sainteté de M. Biya au milieu de l'audit covid et d'un éventuel retrait de la CAN 2021 du Cameroun. Il dit que M. Biya n'a jamais volé le peuple camerounais et n'a pas amassé de richesses à l'étranger. Les Camerounais devraient bâiller devant de telles déclarations. Que M. Biya cesse de violer l'article 66 de la Constitution en déclarant ses biens. M. Bidjocka et d'autres comme lui devraient attendre l'après-Biya. Nous utiliserons les mêmes méthodes utilisées par le Nigeria pour récupérer la richesse volée d'Abacha et nous récupérerons ce qui est la richesse du Cameroun.

2. Ce à quoi M. Bidjocka essaie de faire référence, c'est la pratique par laquelle M. Biya fait des lois pour valider son abus de pouvoir flagrant et son exploitation de notre belle nation. La raison pour laquelle nous avons de nombreux fonctionnaires qui détournent des fonds, c'est parce qu'ils savent que M. Biya est un voleur. Au moins, nous savons tous qu'il utilise les commissions électorales pour voler la présidence à d'autres candidats. Dirons-nous alors que parce que ses prétendues victoires sont proclamées par la Cour suprême ou le Conseil (non)constitutionnel, il est un président élu de manière transparente ? Bien sûr que non. C'est un incurable voleur d'élections. Une fois que vous volez comme ça, vous n'avez aucune raison morale élevée de commander un audit et de punir ceux en dessous de vous qui ne font que copier votre éthique.

3. Un domaine clair où nous pouvons discerner comment M. Biya abuse de la loi pour enrichir sa famille est à travers son salaire légal. On apprend que l'argent du pétrole de l'Ouest Cameroun est traité comme une affaire personnelle par M. Biya. Pour avoir une idée de la façon dont il nous a volés grâce à son salaire annuel légal, nous devons comparer en Afrique et dans le monde.

Sur la base des entrées wikipedia, les 6 principaux dirigeants africains avec des salaires annuels supérieurs à 150 000 USD sont :
3.1. Cameroun - Président, M. Paul Biya : 620 976 USD.
Salaire du président au PIB par habitant : 443
3.2. Maroc - Roi Mohammed VI : 488 604 USD. C'est compliqué parce que c'est comme une subvention royale similaire à celle accordée aux monarques constitutionnels européens. Premier ministre (62 500 USD).
Ratio salaire du roi/PIB par habitant : 155
Ratio salaire du Premier ministre/PIB : 19,8
3.3. Kenya - Président, M. Uhuru Kenyatta (192 200 USD)
Ratio salaire présidentiel/PIB par habitant : 77,6
3.4. Ouganda - Président, M. Yoweri Museveni (183 216 USD)
Ratio salaire présidentiel/PIB par habitant : 262
3.5. Algérie - Président, M. Abdelmadjid Tebboune ( 168 000 USD)
Ratio salaire présidentiel/PIB par habitant : 39
3.6. Guinée équatoriale - Président, M. Obiang Nguema (152 680 USD)
Ratio salaire présidentiel/PIB par habitant : 12

4. Nous voyons que si nous devions croire que M. BIya ne prend pas d'argent des Camerounais par d'autres moyens, il dirigerait toujours une société inégalitaire. Ces données ont été publiées par Business Daily et semblent crédibles. Ils expliquent aussi pourquoi nous avions besoin que le FMI nous dise que la plupart des directeurs d'entreprises publiques-privées sont surpayés. Oui, surpayé par rapport aux normes étrangères, pas par la barre relative fixée par le président lui-même.

5. Le fait que M. Biya traite la présidence comme son entreprise familiale personnelle peut être confirmé davantage en regardant les salaires des dirigeants de nations très puissantes à travers le monde. Le salaire annuel de M. Biya est supérieur à celui du président américain (400 000 USD), du Premier ministre britannique, de la chancelière allemande (369 727 USD), du président français (194 300 USD), du Premier ministre canadien (290 000 USD), du Premier ministre britannique (185 500 USD) ), président russe (136 000 USD, c'est le montant légal, cette position est moins transparente que les autres puissances non africaines citées). Chine - Président et secrétaire général du Parti communiste (22 000 USD). La subvention royale aux monarques constitutionnels tels que Sa Majesté la reine Elizabeth II n'est pas une bonne comparaison, car il s'agit d'un budget pour toute une série de personnel et d'opérations.

6. Pour les puissances mondiales citées ci-dessus, le rapport entre le salaire des chefs d'État/de gouvernement et le salaire par habitant est généralement inférieur à 10. Comparez cela au fait que le salaire auto-assigné de M. Biya est de 443 fois le salaire par habitant. PIB du Cameroun ! Ce PIB serait même gonflé pour plaire aux instances mondiales. Ainsi, le vrai rapport peut même être plus élevé.

7. Il ne fait donc aucun doute pourquoi M. Biya est collé à la présidence. Les autres chefs d'Etat travaillent dur pendant un bref instant de leur vie et retournent à la vie privée ou post-présidence. Elle est considérée comme un service public mesurable par son impact sur la société. Il a dit que ce ne sont pas ceux qui veulent rester au pouvoir qui restent mais ceux qui le peuvent. Il peut se féliciter que le Cameroun soit béni avec des imbéciles et des lâches qui ne peuvent grossir le chœur l'appelant à démissionner maintenant.

La meilleure façon de lutter contre le banditisme d'État est de faire démissionner le chef des bandits. La Chambre des Comptes a invoqué des cours mondiaux douteux pour remettre en cause les dépenses du MINSANTE. Ne pouvons-nous pas invoquer les normes mondiales du salaire du président par rapport au PIB par habitant pour voir que M. Biya devrait démissionner maintenant ? Un domaine clé de la réforme est de fixer le salaire annuel du président en tant que facteur du per capita ; pas plus de 100 fois pour l'instant.'