Vous-êtes ici: AccueilWallOpinionsArticles2021 03 09Article 578476

Opinions of Tuesday, 9 March 2021

Auteur: 34183017

Au Cameroun, 'les hopitaux demeurent des prisons' - [LETTRE OUVERTE À MANAOUDA MALACHIE]

A L’ATTENTION DU MINISTRE DE LA SANTE PUBLIQUE

Objet: LES HOPITAUX DEMEURENT DES PRISONS

Monsieur le Ministre,
Il y a deux ans vous avez décidé d’apporter une solution au problème des patients insolvables dans nos hôpitaux. A cet effet, vous avez pris sur vous de libérer ces patients, une action louable mais que j’ai qualifié de solution limitée. A titre de rappel, j’indiquais, à la même période en 2019, que cette libération des insolvables n'était qu'une solution de façade et que ce problème a des causes très profondes liées à la structure de notre système de santé.
Les faits me donnent raison aujourd’hui, vu que je le disais déjà, ce problème va persister tant qu’il n’y a pas de solution durable.

Je vous avais fait parvenir une correspondance accompagnée d’une note explicative de la situation et des propositions. En ce moment, j’ai de forts espoirs que vous pouvez être celui qui va apporter une solution durable à ce problème. Malheureusement, je fais le constat que vous n’êtes pas intéressés par la résolution des problèmes de santé des camerounais. Si non comment comprendre votre sourde oreille face à des propositions pouvant résoudre un problème aussi crucial?

Comme plusieurs de vos collaborateurs, vous pensez que la “Couverture santé universelle” fera le miracle dans un système de santé sans fondements ni préalables. Le véritable souci dans cette affaire est que lorsqu’on évoque les préalables, vous vous attardez sur les bâtiments construits ou en construction. Je dois vous rappeler que les préalables c’est aussi et d’abord l’organisation et la coordination du système de santé pour un fonctionnement permettant de protéger les patients.

Monsieur le Ministre de la Santé, j’aimerais vous rappeler que les moyens financiers que vous mettez à disposition, sont assez suffisants pour finir complètement avec ce problème d’insolvabilité dans nos hôpitaux.
Le rapport détaillé de mon étude à ce sujet que je vous avait fait parvenir il y a deux ans, reste disponible pour un meilleur accompagnement.
Pour terminer, sachez simplement, M. le ministre, que les camerounais souffrent pour leur santé. Il est grand temps qu’on structure ce système de santé en exploitant les leçons de la crise sanitaire covid19.

Par Albert Ze, PhD, Economiste de la santé

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter