Vous-êtes ici: AccueilWallOpinionsArticles2020 06 13Article 520327

Opinions of Saturday, 13 June 2020

Journaliste: Michel Biem Tong

Assassinat de Florence Ayafor: l'indentité du suspect numéro 1 enfin dévoilée


Pandémie Coronavirus au Cameroun : Lisez toute l’actualité ici →

N'allez plu chercher loin les commanditaires de l'assassinat crapuleux de la gardienne de prison Florence Ayafor, survenu le 29 septembre 2019. Le suspect N°1 de ce crime crapuleux s'appelle Nkonda Titus, plus connu sous le pseudonyme Ma Kontri Pipo DEM. Il beaucoup à dire aux magistrats de la Cour pénale internationale pour ce crime odieux.

Militaire en service au sein de la UK Navy (Marine anglaise), Nkonda Titus est activiste, administrateur du site internet kontripipo.com, des plates-formes Facebook et YouTube Ma Kontri Pipo Dem (MKPD) et des pages Twitter @AmbaLRC et @CarlosAgbor. En collaboration avec le ministre de l'Administration territoriale Paul Atanga Nji, le ministère de la Défense et les services secrets camerounais (DGRE, SEMIL), Ma Kontri Pipo Dem a pour rôle de mener une campagne contre la lutte des Anglophones pour leur droit de disposer d'eux-mêmes.

Ma Kontri Pipo Dem est en connexion avec les groupes de voyous parrainés par le régime Biya pour commettre des atrocités et les mettre sur le dos des Restorations Forces, les soldats de la révolution anglophone qui sont soutenus par la population et la diaspora anglophones. Ces groupes de voyous commettent des crimes odieux ou montent des scènes de violence, les filment et envoient des photos et vidéos à Ma Kontri Pipo Dem afin d'engager un lobbying agressif auprès des ONG internationales, des Nations Unies et du gouvernement américain contre les groupes armés séparatistes authentiques.

C'est dans cette perspective que le 29 septembre 2019, la gardienne de prison en service à Bamenda, Florence Ayafor, a été violée, mutilée puis décapitée par un groupe de voyous (sans doute ces milices terroristes créées par le pouvoir de Yaoundé). La scène s'est déroulée à Pinyin, village situé au nord-ouest anglophone du Cameroun. Chose curieuse, Ma Kontri Pipo Dem, qui est pourtant contre le mouvement séparatistes est le premier à avoir les images de ce crime crapuleux et quelques heures seulement plus tard, le 30 septembre 2019, les vidéos se sont retrouvées sur ses différentes plates-formes virtuelles, avec tous les détails sur le nom et les origines de la victime, sa profession, le mode opératoire des assassins ainsi que le nom d'un des assassins. Comment Nkonda Titus pouvait-il être aussi précis s'il n'était pas en contact avec ceux qui ont commis ce crime odieux ? Comment pouvait-il être aussi précis si les services de renseignements camerounais ne lui ont pas fourni toutes ces informations sur la victime ?

Après avoir reçu les vidéos que lui ont envoyées les auteurs du crime, Ma Kontri Pipo Dem a pollué les groupes whatsapp des pro-séparatistes avec ces images puis sur la page Facebook Ma Kontri Pipo Dem, est venu se réjouir de ce que la vidéo est en train de semer la confusion dans ces groupes whatsapp qu'il a infiltrés. Puis quelques jours plus tard, toujours sur cette page Facebook, Ma Kontri Pipo Dem s'est étonné de ce que le ministre de la Communication, Emmanuel Sadi, n'ait pas réagi depuis la survenue de ce crime crapuleux. Comme quoi, les commanditaires de l'assassinat de Florence Ayafor tapis au sommet de l'État ainsi que leur agent de propagande qu'est Ma Kontri Pipo Dem, attendait une réaction du ministère de la Communication pour donner un écho retentissant à cette affaire histoire de discréditer à jamais les indépendantistes anglophones. Mal leur en a pris car ils s'y sont mal pris eux-mêmes.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter