Vous-êtes ici: AccueilWallOpinionsArticles2021 04 12Article 588598

xxxxxxxxxxx of Monday, 12 April 2021

Source: zona coker

Après Mendo Ze, c'est la descente aux enfers dans le Dja

ASSIMBA n'est même pas encore sous terre que les vidéos sortent déjà et les langues se délient petit à petit dans le DJA-ET-LOBO. Les gens ne sont plus partants pour le contrat du suicide collectif que BIYA BI MVONDO leur a fait signer en octobre 2018. 39 ans de pouvoir pour s'assoir sur des chaises en plastic importées de CHINE devant une maison de style colonial du temps d'AHIDJO en pleine FORÊT ÉQUATORIALE, dans le village du meilleur élève de la FRANCE, alors que ses complices et lui vident le bois de la région pour se remplir les poches. Le maudit PATRIARCHE de malheurs, sa famille et ses nommés par décret de la région pouvaient au moins apporter du Louis XIV de leurs multiples voyages en occident. Ils ont jugé que vous ne méritez même pas de poser vos fesses sur le comfort de votre propre ESSINGANG, ATUI, ASSENG qui appartiennent à leurs créanciers. Ils préfèrent enterrer les milliards dans des hôtels, des villas et des appartements luxueux des meilleurs adresses au monde, ou pour faire venir du champagne de FRANCE et des artistes étrangers. Tout pour eux et rien pour les autres.

Les DJA-Et-LOBISTES lambda qui souffrent ont préféré aller au champ pour entretenir la forêt de leurs ancêtres et faire manger leurs enfants au lieu de perdre la journée à écouter un sectaires inutile qui n'apporte rien à leurs misérables vies. Un rituel satanique qui a duré quatre décennies et qui aujourd'hui met leur existence en danger. Le préfet élu par décret de BIYA BI MVONDO a manqué de respect à son créateur, aux 11 chefs traditionnels venus l'accueillir et au peuple camerounais qui paye ses déplacements . On ne peut pas faire tout un déplacement pour allé parler aux chefs traditionnels et à leurs populations et faire demi tour parce les villageois et certains chefs n'ont pas répondu présents à l'appel. Le professionnalisme veut qu'on fasse le meeting avec ceux qui ont pris la peine de faire le déplacement, sinon c'est du mépris à leur égard et de l'incompétence. Le chef représente son village, il transmettra à ses sujets le message du préfet. C'est quand même aux frais du contribuable que cet agent colonial se déplace avec toute son équipe. Il va donc encore se permettre de refaire ce même trajet une autre fois pour la même raison et avec les mêmes dépenses quand tout les villageois et chefs répondront présents. Vous-vous moquez de qui au justes ? Le mot BULU à même été utilisé, bizarre nooon ?

En temps normal, une scène pareille ne serait jamais arrivée sur les réseaux sociaux. Le préfet aurait protégé son créateur de cette honte, de peur de perdre ses galons. Il a plutôt tout fait pour nous montrer que plus rien ne va dans la MAISON-MÈRE. Quel message le cameraman nous fait-il passer en zoomant sur la grande bâtisse colonial dans l'arrière plan. Hmmm. Voilà donc le GRÉ-À-GRÉ qui se joue déjà dans le village organisateur. MEYOMESALA et les victimes du DJA-ET-LOBO nous donnent la température de l'heure, c'est de ça qu'il est question dans cette vidéo. La mort de MENDO ZE marquait le point de non-retour, c'est désormais la descente aux enfers. La marche-arrière n'est plus possible. BIYA BI MVONDO a utilisé sa région comme il utilise tout le monde. Aujourd'hui, son village dit BITÉ'É YA! Le préfet ne protège plus son créateur, qui lui-même n'a plus d'autorité sur ses creatures qui ne font qu'à leur tête et selon leurs propres intérêts. Les chefs traditionnels n'écoutent plus les nommés par décret qui leur manquent de respect, et les villageois n'écoutent plus que les gargouillement de leurs ventres affamés. La date de la vidéo importe peu, c'est le moment de son apparition sur les réseaux sociaux qui doit nous parler.

Une étude de la Banque Mondiale qui vient de sortir montre que BIYA BI MVONDOi et ses complices ont endetté le CAMEROUN qu'ils ont trouvé prospère à près de 1 200 000 milliards et ils ont encore 4 ans pour nous enfoncer d'avantage. En dollars américains s'il vous plaît ! Étant donné que la moitié de cet endettement barbare et satanique nous vient de la CHINE, nous comprenons pourquoi ils donnent nos terres aux chinois et qu'ils les laissent prendre nos pièces de monnaie en toute impunité. Nous appartenons désormais à la CHINE. Ceci est inhumain, on ne peut pas faire ça à ses semblables. Non seulement ces gens devront nous rendre des comptes, ils devront être punis à la hauteur de leurs crimes. Ce régime satanique dot disparaître de nos vies. ABIM TÉ!

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter